Coronavirus : l'harmonie franco-allemande perturbée

La France et l'Allemagne ne gèrent pas la crise de la même façon. Dès lors, la vie des villages frontaliers se trouver perturbée, comme en Moselle.

À Heining-lès-Bouzonville (Moselle), la situation n'est plus vraiment la même actuellement. Le village se retrouve plongé dans une situation extrêmement paradoxale. Ce bourg est coupé en deux, une partie allemande et une autre française. Sauf que depuis le début de l’épidémie de coronavirus, les autorités ont décidé d’infliger une amende aux personnes qui franchissent le carrefour servant de frontière. "Imaginez-vous dans un village, on vous dit : ‘La moitié du village, vous n’avez pas le droit d’y aller’. Il y a la famille, il y a tout. C’est l’absurdité même", dénonce le maire Barthélémy Lemal.

"Le pays du corona"

Certains Français sont dans l’obligation de franchir la frontière pour aller travailler en Allemagne. Ils peuvent le faire en présentant les justifications adéquates. Malheureusement, une fois sur place, certains se retrouvent raillés par les Allemands. Ces derniers estiment que les travailleurs français viennent du "pays du corona".

Le JT
Les autres sujets du JT
La frontière entre l\'Allemagne et la France, fermée à hauteur de Beinheim (Bas-Rhin), le 17 avril 2020.
La frontière entre l'Allemagne et la France, fermée à hauteur de Beinheim (Bas-Rhin), le 17 avril 2020. (PICTURE ALLIANCE / AFP)