Coronavirus : "L'épidémie a montré ce que l'hôpital devait être"

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
Coronavirus : "L'épidémie a montré ce que l'hôpital devait être"
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Michaël Peyromaure, chef de service d'urologie de l'hôpital Cochin (Paris), était l'invité du journal de 23 heures de franceinfo, jeudi 3 septembre. Il est revenu sur la promesse des Etats-Unis de sortir un vaccin au mois de novembre et sur la manière dont l'hôpital a traversé la crise sanitaire.

Les Etats-Unis assurent pour sortir un vaccin avant le mois de novembre. "Je ne suis pas tout à fait d'accord sur le fait qu'ils vont trouver un vaccin d'ici la fin de l'année. Ce n'est pas du tout mon domaine, mais ce que j'entends dire de la part des gens sérieux, c'est qu'on n'aura pas de vaccin avant au moins six mois, si ce n'est un an ou deux", a tempéré Michaël Peyromaure, chef de service d'urologie de l'hôpital Cochin (Paris), sur le plateau du journal de 23 heures, jeudi 3 septembre.

"L'hôpital a retrouvé sa raison d'être"

Michaël Peyromaure a vécu la crise sanitaire au front. Face à l'urgence, les médecins ont su se réorganiser pour être le plus efficace possible. "C'est un peu cynique de dire ça car il y a eu des drames, mais l'hôpital a retrouvé sa raison d'être pendant cette crise. L'hôpital ne s'est plus focalisé que sur les soins et sur les patients, ce qui avait été mis un peu de côté ces dernières années, avec la gestion comptable et toutes les procédures diverses et variées. L'épidémie a montré ce que l'hôpital devait être partout et tout le temps", a-t-il ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.