Coronavirus : Emmanuel Macron appelle au bon sens et à la responsabilité des Français

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Analyse Grazinai
Article rédigé par
C. Graziani, P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Avec son allocution depuis l'Elysée mercredi 14 octobre, le chef de l'Etat a voulu faire des annonces solennelles, mais également marquer les esprits. Cyril Graziani, éditorialiste et journaliste du service politique de franceinfo, décrypte cette prise de parole.

Un couvre-feu de 21 heures à 6 heures du matin, c'est la solution privilégiée et choisie finalement par le gouvernement et Emmanuel Macron pour faire face à la deuxième vague de Covid-19. Emmanuel Macron a jugé mercredi 14 octobre un autre reconfinement "disproportionné". Le ton était moins martial qu'au printemps mais également beaucoup moins léger que lorsqu'il disait qu'il fallait "apprendre à vivre avec le virus". Le président remonte en première ligne pour prévenir les Français qu'il va falloir se ressaisir dans les prochaines semaines, explique mercredi soir Cyril Graziani, éditorialiste politique de franceinfo.

"Une nation solidaire"

Il ouvre tout de même quelques perspectives d'espoir, un savant équilibre entre appel au sursaut et au bon sens. "Nous sommes en train de réapprendre à être une nation solidaire, j'ai besoin de chacun d'entre vous", a lancé le président de la République. Reste à savoir maintenant comment les Français vont accueillir cette "main tendue", constate Cyril Graziani.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.