Coronavirus : Donald Trump signe le décret qui suspend l'immigration aux Etats-Unis

Avec près de 46 000 décès, les Etats-Unis affichent le plus lourd bilan du monde. Ils dénombrent plus de 826 000 cas avérés de Covid-19.

Le président américain Donald Trump lors d\'une conférence de presse sur le coronavirus depuis la Maison blanche à Washington, le 22 avril 2022. 
Le président américain Donald Trump lors d'une conférence de presse sur le coronavirus depuis la Maison blanche à Washington, le 22 avril 2022.  (MANDEL NGAN / AFP)

C'est officiel. Donald Trump a signé, mercredi 22 avril, un décret suspendant temporairement la délivrance de cartes vertes afin, a-t-il dit, de "protéger les emplois américains" en pleine crise du coronavirus. Plus de 22 millions d'Américains ont perdu leur emploi depuis que l'épidémie a soudainement paralysé l'économie.

>> Retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de coronavirus dans notre direct

Elu en 2016 sur la promesse de construire un mur entre son pays et le Mexique, Donald Trump a fait de l'immigration un sujet-clé de sa présidence et de sa campagne de réélection avant le scrutin de novembre.

"Afin de protéger nos merveilleux travailleurs américains, je viens de signer un décret suspendant de manière temporaire l'immigration aux Etats-Unis", a-t-il déclaré lors de son point de presse quotidien.

Les visas de travail temporaires pas concernés

Cette suspension, d'une durée initiale de 60 jours, vise à faire en sorte que les Américains au chômage "soient les premiers servis en matière d'emplois au fur et à mesure que notre économie rouvrira", a ajouté Donald Trump, assurant qu'il s'agissait aussi de "préserver les ressources sanitaires pour les patients américains".

Contrairement à ce que le locataire de la Maison Blanche avait initialement laissé entendre, la suspension ne s'appliquera pas aux visas de travail temporaires mais aux seules cartes vertes qui offrent le statut de résident permanent.

Avec près de 46 000 décès, les Etats-Unis affichent le plus lourd bilan du monde. Ils dénombrent plus de 826 000 cas avérés de Covid-19. Et les hôpitaux dans certaines régions particulièrement touchées ont encore du mal à répondre à l'afflux de patients, alors que le pays a enregistré l'un de ses pires bilans journaliers mardi, avec plus de 2 700 décès.