DIRECT. "Il nous faut une réponse solidaire, organisée et forte", déclare Emmanuel Macron à l'issue d'un sommet européen par visioconférence

Le chef de l'Etat a appelé jeudi à "aller plus loin, plus fort" vers la souveraineté européenne après la crise du coronavirus.

Emmanuel Macron le 23 avril 2020 après le Conseil européen.
Emmanuel Macron le 23 avril 2020 après le Conseil européen. (FRANCEINFO)
Ce qu'il faut savoir

Face à la crise liée à l'épidémie du nouveau coronavirus, Emmanuel Macron appelle à l'unité de l'Union européenne. "Il nous faut une réponse solidaire, organisée et forte", a déclaré le chef de l'Etat, jeudi 23 avril, à l'issue d'un Conseil européen. Il appelle à aller "plus loin, plus fort" vers la souveraineté européenne et veut "des transferts budgétaires vers les régions et les secteurs les plus touchés". Mais ce dernier point ne fait pas consensus, comme l'a reconnu Emmanuel Macron. Ainsi, les chefs d'Etat et de gouvernement européens, qui devaient avancer sur une réponse financière commune sont toujours divisés, ce qui les contraint à reporter toute décision d'envergure. Suivez notre direct.

 Le bilan du Covid-19 en France s'alourdit. Avec 516 morts supplémentaires à l'hôpital en 24 heures, le bilan du nombre de décès depuis le début de la pandémie est porté à 21 856 décès, selon la direction générale de la santé. Dans le détail, 13 547 décès ont été recensés dans les hôpitaux et 8 309 décès dans les établissements sociaux et médico-sociaux, principalement des Ehpad. Actuellement, 29 219 personnes sont hospitalisées, soit 522 personnes de moins que mercredi. 7 579 patients sont en réanimation, dont 5 053 sont atteints de Covid-19. Le solde est de 165 patients en moins en soins intensifs. Il reste négatif depuis 15 jours.

Le Royaume-Uni confronté au "pic" de l'épidémie. Outre-Manche, le bilan du nouveau coronavirus s'est alourdi de 616 morts supplémentaires à l'hôpital, moins que la veille (+759), portant à 18 738 dans le pays le nombre total de décès à l'hôpital depuis le début de la pandémie, selon les autorités sanitaires (notons que ce bilan ne prend pas en compte les morts dans les maisons de retraite). Néanmoins le ministre de la Santé a affirmé mercredi que le pays était confronté au "pic" de l'épidémie. Instauré le 23 mars, le confinement doit se prolonger encore au moins deux semaines au Royaume-Uni.

 L'Espagne a dépassé la barre des 22 000 morts, après une légère hausse du nombre de décès en 24 heures (440) pour le troisième jour consécutif, a annoncé le ministère de la Santé. Au total, 22 157 personnes ont succombé au Covid-19 dans le pays, le troisième plus endeuillé du monde par la pandémie derrière les Etats-Unis et l'Italie. 

 Pas d'aides pour les entreprises basées dans des paradis fiscaux. Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé que la France n'accorderait pas d'aides pour faire face à la crise du coronavirus aux entreprises basées ou ayant des filiales dans les paradis fiscaux. "Il va de soi que si une entreprise a son siège fiscal ou des filiales dans un paradis fiscal, je veux le dire avec beaucoup de force, elle ne pourra pas bénéficier des aides de trésorerie de l'Etat", a-t-il affirmé sur France Info. 

 Vers une réouverture de tous les commerces le 11 mai. "Nous souhaitons que tous les commerces puissent rouvrir le 11 mai", excepté les cafés, bars et restaurants, a déclaré Bruno Le Maire sur franceinfoLe ministre de l'Economie évoque toutefois une possibilité de réouverture différenciée selon les situations sanitaires régionales. S'agissant des restaurants, Bruno Le Maire ne confirme pas une date de réouverture au 15 juin. "Rien ne serait pire que d'ouvrir dans la précipitation", souligne le ministre, qui dit toutefois avoir "parfaitement conscience qu'il y a devant nous la saison touristique, donc le plus tôt sera évidemment le mieux".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

11h00 : La plateforme qui permet d'aller prêter main forte aux agriculteurs restera ouverte après le déconfinement prévu le 11 mai, a indiqué le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, sur LCI. "Plus de 300 000 Françaises et Français se sont inscrits sur cette plateforme" mise en place pour remédier à l'absence de saisonniers en raison de la pandémie, selon le ministre.

10h56 : "C'est la première fois dans l'histoire que les plus grands pays du monde sont touchés (...) avec une gravité qui ne peut être que constatée", indique le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, auditionné en ce moment à l'Assemblée nationale sur la gestion et les conséquences de l’épidémie de Covid-19.

10h33 : Donald Trump a signé hier un décret suspendant temporairement la délivrance de cartes vertes afin, a-t-il dit, de "protéger les emplois américains" en pleine crise du coronavirus. Cette suspension, d'une durée initiale de 60 jours, vise à faire en sorte que les Américains au chômage "soient les premiers servis en matière d'emplois au fur et à mesure que notre économie rouvrira", a ajouté le président américain.

10h32 : Bonjour @CarpeDiem et @A. N. Onyme. Malheureusement, il m'est impossible pour l'heure d'apporter une réponse définitive à vos questions. Invitée hier d'Eurosport, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a indiqué que ce qui était "certain, c’est que le sport ne sera pas prioritaire dans notre société. Il n’est pas prioritaire aujourd'hui dans les décisions qui sont prises par le gouvernement". Citant une note interne à son ministère, la radio RTL évoque une reprise des activités sportives en club le 15 juin prochain "avec une proposition de fixer la limite à 30 personnes présentes sur sites". Mais nous n'avons aucune confirmation à ce sujet pour le moment.

10h32 : Bonjour franceinfo. Qu'en est il de la réouverture des piscines ?

10h32 : Bonjour et tout d'abord, merci pour le sérieux de votre travail de journaliste ! Ma question concerne l'éventuelle date de reprise des cours de danse, gym, théâtre etc.. Je ne vois aucune information à ce sujet ? Pourriez-vous m'éclairer? Merci et bonne journée !

10h26 : "Ce virus, contagieux comme il est, si l'on n'est pas capable de tout faire pour l'effacer de chaque pays, il nous reviendra forcément", affirme Najat Vallaud-Belkacem, directrice France de l'ONG One, qui lutte contre l'extrême pauvreté notamment en Afrique. L'ancienne ministre insiste sur le fait que la plupart des pays africains n'ont pas les moyens de faire face à la crise sanitaire et regrette que le G20 n'ait pas adopté "une réelle annulation des dettes".


(MICHEL HOUET / MAXPPP)

10h20 : La Chine a annoncé qu'elle versera 30 millions de dollars supplémentaires (28 millions d'euros) à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une décision qui intervient quelques jours après le désengagement américain dans l'institution. "Cela servira à la prévention et au contrôle de l'épidémie de Covid-19 et à soutenir le développement des systèmes de santé dans les pays en développement", a déclaré Geng Shuang, un porte-parole de la diplomatie chinoise.

10h17 : La totalité du secteur marchand perd 41% et l'ensemble de l'économie française 35%, selon l'Insee. La consommation des ménages, principale composante du produit intérieur brut (PIB), serait, elle, "inférieure de 33% à sa normale" relève encore l'Institut national de la statistique.

10h08 : Bonjour @Nico de Toulouse. Vous évoquez l'étude de l'Institut Pasteur menée dans un lycée de Crépy-en-Valois (Oise), et qui révèle que 25,9% des 661 participants testés ont été infectés par le virus et présentent des anticorps. Il y a plusieurs choses à dire à ce sujet. D'abord, ce taux n'est absolument pas transposable à l'ensemble de la population, car Crépy-en-Valois a été l'un des premiers foyers de l'épidémie sur le territoire national, et le Covid-19 n'a pas frappé le pays de manière uniforme, comme le montre notre carte. Le même Institut Pasteur estime d'ailleurs que seuls 5,7% des Français auront été infectés au 11 mai. Enfin, le Covid-19 a encore beaucoup de secrets pour les chercheurs, qui ignorent encore si les anticorps développés par l'homme après une infection suffisent à garantir une immunité durable contre la maladie.

10h08 : Bonjour franceinfo, merci de vous tenir informé en cette période de confinement, ce chiffre de près de 26% est-il transposable à la totalité de la population ou est-ce une zone qui a été particulièrement touchée ?

10h04 : Avec 17 cas recensés de Covid-19 depuis le 13 mars et un seul mort, la Mauritanie a semble-t-il réussi à contenir la pandémie. Le gouvernement a notamment instauré un couvre-feu de 18h à 6h et interdit le déplacement des personnes entre provinces et ce, au lendemain de la détection du premier cas. Autre facteur qui a pu jouer : la faible densité du pays, qui possède à peine 4,5 millions d’habitants, soit quatre habitants au km².

10h01 : "Nous sommes passés de 5 000 à 9 800 points de contact et nous allons continuer ce développement surtout dans les zones rurales", a déclaré sur France Inter, le PDG de la Poste, Philippe Wahl. Pour cela,"nous avons été conduits à réorganiser les méthodes et les conditions de travail de dizaines de milliers de personnes", a-t-il expliqué, car "nous ne voulions pas être un vecteur de transmission".

09h48 : La reprise du transport scolaire après le confinement pose question. Alexandre, chauffeur de car dans l’Ain, est sceptique sur la possibilité d'appliquer les gestes barrières pour les enfants. "Un car classique, c'est 2,50 mètres de large. L'espacement entre les sièges d'un car est encore plus serré qu'au cinéma", explique-t-il.

(MARIE-LAURENCE DALLE / RADIOFRANCE)

09h50 : #ONVOUSREPOND Bonjour . Vous avez raison, certains fast-food McDonald's –comme d'autres enseignes d'ailleurs– sont ouverts. Mais leur activité se cantonne à la vente à emporter, souvent par l'intermédiaire de "drives", ou à la livraison à domicile, comme l'indique cet article du Monde. Deux options qui restent autorisées tant que des mesures sanitaires compatibles avec la pandémie sont adoptées.

09h47 : #ONVOUSREPOND Bonjour, Le Ministre vient de se prononcer sur la situation des restaurants; pour quelles raisons les (certains) MacDonald sont-ils ouverts! Merci à France Info pour votre déontologie. Cordialement,Sophie

09h41 : Pour le docteur Martin Blachier, le déconfinement est tout à fait possible. A condition que les gestes barrières soient bien respectés et en évitant que les personnes à risque ne soient contaminées. Cofondateur de Ph Expertise, un cabinet de consultants indépendant, il prévoit une "potentielle seconde vague" plutôt pour la rentrée, "en septembre ou octobre".

09h23 : Peintre de rue confiné, Hugues Panec continue de peindre son amour de la Côte d'Opale (Nord) dans son jardin. "C'est comme un rêve, je le remets sur la toile. J'aime bien travailler sans modèle, ça permet d'éliminer tous les détails et d'aller exactement à l'essentiel", explique l'artiste.

09h18 : "Il va de soi que si une entreprise a son siège fiscal ou des filiales dans un paradis fiscal, je veux le dire avec beaucoup de force, elle ne pourra pas bénéficier des aides de trésorerie de l'Etat", affirme Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, sur France Info.

09h12 : Où en est la quête d'un vaccin contre le Covid-19 ? Au moins 119 projets ont été lancés, partout dans le monde, dans cette course contre la montre. Mais les scientifiques partent avec un handicap de taille : aucun vaccin n'a jamais été développé contre un virus de la famille des coronavirus. Explications de notre journaliste Vincent Matalon.