Coronavirus : difficulté à respirer, fièvre, perte d'odorat... Découvrez le questionnaire lancé par le gouvernement pour vous orienter

Ce questionnaire a "uniquement pour objectif de vous orienter en fonction de votre état de santé et des symptômes que vous déclarez". Autrement dit, "l'avis qu'il fournit n’a pas de valeur médicale".

Capture d\'écran du questionnaire sur le coronavirus mis en ligne par le gouvernement, le 8 avril 2020.
Capture d'écran du questionnaire sur le coronavirus mis en ligne par le gouvernement, le 8 avril 2020. (MINISTERE DE LA SANTE)

"Si ça se trouve, c'est le coronavirus." Voilà une réflexion que nous avons tous entendue au moins une fois depuis le début de l'épidémie en France. Le gouvernement vient justement de mettre en ligne, mercredi 8 avril, un questionnaire pour vous orienter au mieux si vous pensez avoir des symptômes. 

>> Suivez les dernières actualités sur l'évolution du coronavirus dans notre direct

Le questionnaire, qui fonctionne avec un algorithme s'appuyant sur des données du ministère de la Santé, vous demande dans un premier temps d'indiquer la tranche d'âge dans laquelle vous vous situez. Quatre choix possibles : "moins de 15 ans", "entre 15 et 49 ans", "entre 50 et 69 ans" et "70 ans ou plus".

Ensuite, en fonction de vos réponses, il vous sera demandé si vous êtes "dans l'impossibilité de vous alimenter ou boire depuis 24 heures ou plus". Ou si vous avez noté "un manque de souffle inhabituel lorsque vous parlez ou faites un petit effort". Ou si vous pensez "avoir eu de la fièvre ces derniers jours (frissons, sueurs)".

Capture d\'écran du questionnaire sur le coronavirus mis en ligne par le gouvernement, le 8 avril 2020.
Capture d'écran du questionnaire sur le coronavirus mis en ligne par le gouvernement, le 8 avril 2020. (MINISTERE DE LA SANTE)

A chaque réponse, un conseil relatif à votre situation est alors proposé. Il est néanmoins précisé que "ce questionnaire a uniquement pour objectif de vous orienter en fonction de votre état de santé et des symptômes que vous déclarez". Et que "l'avis qu'il fournit n’a pas de valeur médicale". Dernier détail important : "aucune information permettant de vous identifier, directement ou indirectement, n’est collectée".