Coronavirus : deux mois de prison ferme pour un habitant de Cavaillon sorti quatre fois en moins d’une semaine sans attestation

L'homme de 35 ans, qui roulait sans assurance, a expliqué ne pas être d'accord avec les "nouvelles règles de circulation".

Le nouveau délit de violation de confinement prévoit jusqu\'à six mois de prison et 3 750 euros d\'amende.
Le nouveau délit de violation de confinement prévoit jusqu'à six mois de prison et 3 750 euros d'amende. (OLIVIER DUC / FRANCE-BLEU BASSE-NORMANDIE)

Un habitant de Cavaillon (Vaucluse) a été condamné à deux mois de prison ferme pour être sorti de chez lui à plusieurs reprises sans attestation, rapporte France Bleu Vaucluselundi 30 mars.

Cet homme de 35 ans était jugé, lundi 30 mars, en comparution immédiate pour s’être fait verbaliser quatre fois en moins d’une semaine pour des sorties sans attestation, entre le 24 et le 30 mars. C'est la première fois que le nouveau délit de "violation de confinement" est appliqué dans le Vaucluse.

Il risquait jusqu'à six mois de prison

En plus de ces deux mois de prison ferme sans mandat de dépôt, l’individu a écopé de 800 euros d'amende et trois mois de suspension de permis. Lors du dernier contrôle, le trentenaire était au volant d'une voiture sans assurance. "Je ne suis pas d'accord avec ces nouvelles règles de circulation" a-t-il expliqué.

Le nouveau délit de "violation de confinement" a été instauré le 23 mars. Il prévoit jusqu'à six mois de prison et 3 750 euros d'amende pour toute personne qui serait verbalisée plus de trois fois en moins d'un mois.