Coronavirus : déjà 200 000 candidats prêts à travailler dans l'agriculture en France

Le chiffre a été donné par le ministre de l'Agriculture, sur France 2, mardi matin. En ce moment, 5 000 recruteurs épluchent les candidatures.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un policier contrôle le conducteur d'un tracteur pour vérifier qu'il a son attestation de déplacement, le 18 mars 2020 à Montauban (Tarn-et-Garonne). (PATRICIA HUCHOT-BOISSIER / AFP)

L'appel à rejoindre "la grande armée de l'agriculture" lancé par Didier Guillaume semble fonctionner. Deux semaines après, plus de 200 000 personnes ont déjà proposé leurs services, a indiqué le ministre de l'Agriculture, sur France 2, mardi 7 avril. 

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la situation en direct

En plein contexte de confinement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, le ministre de l'Agriculture demande aux Français qui le peuvent d'aller travailler dans les champs car le secteur agricole manque de main-d'œuvre, notamment pour les récoltes. Mardi matin, la plate-forme indiquait que 10 621 offres étaient disponibles dans ces secteurs, mais aussi dans la santé, l'aide à domicile, l'énergie et les télécoms.

Nous n'allons pas faire traverser la France à ces gens, ils vont travailler près de chez eux.

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume

sur France 2

Didier Guillaume a surtout insisté sur les personnes appelées à travailler dans "la chaîne alimentaire" afin qu'elle "ne se disloque pas" (...) Si elle était rompue, "il n'y aurait rien à manger pour nos concitoyens". "Avec le froid, il n'y a pas eu beaucoup de travail" encore dans l'agriculture, a-t-il concédé. "Nous avons 5 000 recruteurs qui regardent les profils et les orientent pour qu'ils travaillent dans l'agriculture mais aussi dans la logistique : c'est très important que les produits soient acheminés sur les lieux d'achat."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.