Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : avant un éventuel confinement, New York vit au ralenti

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : avant un éventuel confinement, New-York vit au ralenti
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les Etats-Unis se mettent désormais en ordre de bataille : 10 000 cas, 150 décès et ce n’est que le début. New York, particulièrement touchée, se prépare.

C’est le cœur de la ville qui ne dort jamais. Broadway, le quartier des théâtres et des comédies musicales, pas une note de musique, pas un spectateur, le rideau est tombé sur New York. A Times Square, les célèbres écrans ne font plus la fête. Il y a encore quelques passants : des New-yorkais venus voir leur ville, méconnaissable.

 Pas encore d’obligation

"C’est effrayant et si inhabituel de voir la ville comme ça. Et on sait que ce n’est que le début, quand on voit ce qui se passe en France, en Italie, en Europe, ça va arriver ici", analyse une passante. En journée, New-York vit pour l’instant au ralenti. Rester chez soi n’est pour l’instant qu’une recommandation. Pas d’embouteillage, métros vides, restaurants et musées fermés. Des habitants sont venus admirer la statue de la Liberté, seuls.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.