Coronavirus : aux États-Unis, le port du masque devient obligatoire pour le personnel de la Maison Blanche

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : aux États-Unis, le port du masque devient obligatoire pour le personnel de la Maison Blanche
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Aux États-Unis, où l’épidémie de Covid-19 a fait plus de 80 000 décès, la Maison Blanche tente de contenir la propagation du virus en son propre sein. Après deux cas confirmés parmi le personnel, le port du masque y est désormais obligatoire. 

Le Covid-19 se rapproche dangereusement de Donald Trump. Deux membres du personnel de la Maison Blanche ont été testés positifs, alors depuis lundi 11 mai, le port du masque est obligatoire pour l’équipe rapprochée du président américain. "Beaucoup de gens entrent et sortent de la Maison Blanche, beaucoup d’entre eux sont testés en fonction de la partie du bureau ovale qu’ils visitent. Chaque personne qui entre dans mon bureau est testée. Je ne me sens pas en danger", a assuré Donald Trump face à la presse. 

Une proche du vice-président contaminée

Autre inquiétude, Katie Miller, la porte-parole du vice-président Mike Pence, 60 ans, est atteinte du virus. Alors, le président américain a annoncé qu’il envisageait de prendre ses distances avec son numéro 2. Donald Trump refuse toujours de porter un masque, comme lors d’une rencontre avec des vétérans de la Seconde Guerre mondiale vendredi 8 mai. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.