Coronavirus : "Assez de masques aujourd'hui" mais "nous ne savons pas si nous en aurons suffisamment à terme", indique Olivier Véran

Le ministre de la Santé était l'invité de France Inter, mardi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé, sur France Inter. (FRANCEINTER / RADIOFRANCE)

"Nous avons assez de masques aujourd'hui pour permettre aux soignants d'être armés face à la maladie et de soigner les malades. Mais en fonction de la durée de l'épidémie, nous ne savons pas si nous en aurons suffisamment à terme", a estimé Olivier Véran, ministre de la Santé, mardi 17 mars sur France Inter. "Nous en achetons partout, nous en fabriquons partout. Nous orientons nos productions papier, textile, vers la production de masques", dit-il encore en précisant que "les masques sont dans les camions, ils sont en train d'arriver aujourd'hui, demain, et dernier délai jeudi dans les pharmacies d'officine".

>> Coronavirus : suivez notre direct

"Les professionnels de santé, qui doivent légitimement pouvoir se protéger, pourront aller chercher les masques", précise le ministre. Actuellement l'Etat dispose dans ses stocks de 110 millions de masques : "Nous avons suffisamment de masques FFP2 pour faire face aux besoins hospitaliers et pour équiper les infirmières ou les médecins libéraux". Olivier Véran qui a également jugé "intolérable" les vols "massifs" de masques dans les hôpitaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.