DIRECT. Coronavirus : les Etats-Unis atteignent la barre des 100 morts

La pandémie a fait plus de 7 000 morts dans le monde, notamment en Europe, où le nombre de malades a explosé ces derniers jours. L'Union européenne ferme toutes ses frontières pour trente jours, a annoncé le président français.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Les Etats-Unis ont atteint, mardi 18 mars, la barre des 100 morts liés au nouveau coronavirus, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles. La moitié de ces décès ont été recensés dans l'Etat de Washington, dans le nord-ouest du pays. La pandémie de coronavirus a par ailleurs fait 12 morts dans l'Etat de New York et 11 en Californie.

>> Coronavirus : aller au travail, voir des proches, faire du sport... Que sera-t-il possible (ou non) de faire pendant la période de confinement ?

En France, l'épidémie progresse également. Selon les dernières données officielles communiquée mardi 18 mars, le pays enregistre 175 décès, contre 148 lundi, et 7 730 cas confirmés, soit un millier de plus que la veille (6 333 cas). Parmi eux, 2 279 personnes sont hospitalisées, dont 699 cas graves en réanimation. Par ailleurs, 602 personnes sont guéries et sorties de l'hôpital. Edouard Philippe était l'invité du journal de 20 heures de France 2. `

 Maintenir les municipales, une décision "assumée". "Notre décision" de maintenir les municipales "a été fondée sur des motifs scientifiques", a assuré le Premier ministre Edouard Philippe au 20 heures de France 2. Le chef du gouvernement répondait aux déclarations de Agnès Buzyn. L'ancienne ministre de la Santé a affirmé dans Le Monde qu'elle avait alerté Matignon dès janvier sur le fait que les élections ne pourraient pas sans doute pas se tenir en raison de l'épidémie de coronavirus. "Beaucoup de médecins n’étaient pas d’accord avec ça", assuré le chef du gouvernement, soulignant que cette décision était "parfaitement assumée".

  345 morts de plus en Italie. Dans la péninsule, la situation ne s'améliore pas non plus. Malgré le confinement observé depuis deux semaines dans le pays, le nombre de cas s'élève à 26 062 et 2 503 personnes sont mortes, soit 345 de plus que lundi, selon le bilan communiqué mardi 18 mars. Si la situation reste critique à Bergame, elle est un peu moins mauvaise ailleurs, le nombre de malades n’augmentant plus que de 10% par jour. 

La vente de paracétamol restreinte. La vente de paracétamol sera restreinte en France à partir de mercredi afin de garantir la disponibilité des stocks, annonce l'Agence nationale de sécurité du médicament. L'ANSM invite à "ne pas prescrire, ni délivrer, ni stocker inutilement les médicaments" qui contiennent cet antalgique. Concrètement, les pharmaciens pourront délivrer sans ordonnance une seule boîte de paracétamol (500 mg ou 1 g) par patient ne présentant aucun symptôme, ou deux boîtes en cas de douleurs ou fièvre.

Un document à télécharger ou recopier pour se déplacer. Toutes les personnes devront être en mesure de justifier leurs déplacements, y compris les piétons. "Chaque personne devra se munir d'un document attestant sur l'honneur (...) la nature de son déplacement, sa destination et ses raisons", a précisé Christophe Castaner. Ce document est téléchargeable (ou à recopier sur papier libre) sur le site du ministère de l'Intérieur et le sera progressivement sur l'ensemble des sites publics. "La violation de ces règles, actuellement punie d'une amende de 38 euros, pourrait être portée très rapidement à un niveau supérieur qui pourrait être de 135 euros", a prévenu le ministre de l'Intérieur. Des exceptions pourront être tolérées, notamment pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail quand ils sont indispensables, ou pour faire des courses de première nécessité (aliments, produits d'hygiène).

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

21h05 : Puis-je faire déplacer mes parents, qui habitent à 200km de chez moi, pour garder leur petit fils ?

20h59 : Si vous avez encore de nombreuses questions sur le coronavirus, je vous invite à regarder France 5, ce soir. Michel Cymes et Emma Strack y animent une édition du "Magazine de la santé" spéciale coronavirus et répondent aux questions des Français via le 41555, @Allodocteurs et #santef5. Des spécialistes seront à leurs côtés.

En revanche, si vous voulez plutôt vous pencher sur une autre menace (la fonte des glaciers), c'est sur France 2 que cela se passe, avec un nouveau numéro du magazine "Sur le front", consacré à cette thématique.

20h57 : Bonsoir @Molangajules. Comme tout pathogène, le Covid-19 a besoin, pour vous infecter, d'une "porte d'entrée" dans l'organisme. Il peut s'agir d'une plaie, comme d'une muqueuse (les lèvres, la langue, le nez, les yeux...), comme l'expliquait Stéphane Gayet, médecin infectiologue au CHRU de Strasbourg, interrogé par Le Figaro au début du mois.

20h54 : Est ce que corona virus peut rentrer dans une plaie ?

20h52 : En Algérie, plusieurs associations étudiantes avaient déjà dit suspendre leur participation aux marches hebdomadaires du mardi et du vendredi, jusqu'à présent le seul thermomètre de la protestation populaire, afin de ne pas "porter la responsabilité de la propagation de la maladie". Dans le pays, le dernier bilan officiel fait état de cinq décès et 60 personnes testées positives.

20h51 : Les Algériens ne sont pas confinés, mais ils n'ont plus le droit de se rassembler. Le président vient d'annoncer l'interdiction des rassemblements et des marches.

20h50 : Bonsoir @bern232. Si vous sortez tous les jours pour aller travailler, un seul document de votre employeur, attestant que vous êtes bien employé et que vous devez vous déplacer, suffit. Pour les autres déplacements, il faut bien remplir une attestation par déplacement. "C'est une contrainte qui permet de vérifier que les règles sont collectivement bien respectées, vient d'expliquer le Premier ministre. Il est indispensable d'être extrêmement rigoureux avec ce document." Par ailleurs, chers @Artzamendi, @Adeline et Flo, sachez qu'il est possible de vous munir d'une attestation au format numérique sur votre smartphone et qu'une attestation manuscrite (si vous n'avez ni ordinateur, ni imprimante, ni smartphone) est aussi acceptée.

20h48 : L 'attestation en version numérique est elle valide ?

20h48 : Comment fait-on pour avoir l'attestation si on n'a pas d'imprimante chez soi?

20h48 : Peut-on utiliser une attestation sur smartphone plutôt que sur papier pour respecter la planète

20h47 : Quel intérêt de faire à chaque sortie une attestation pour une même déplacement merci pour la dépense de papiers vue le nombre de personnes utilisant c attestionOu on vas pour l écologie c pas exemplaire bravo pour votre travail

20h46 : La décision de confiner les Belges a été prise par le Conseil national de sécurité (CNS), une instance qui rassemble, outre la Première ministre, les vice-Premiers ministres, les ministres compétents, les représentants des entités fédérées et les responsables des services de sécurité, liste la RTBF.

20h45 : Les autorités belges annoncent le confinement généralisé en Belgique à partir de demain et jusqu'au 5 avril.

20h45 : "Dans cette période qui exige une union nationale (...), le président de la République a pris la décision de suspendre des transformations attendues par certains, critiquées par d'autres", dit Edouard Philippe au sujet du report de la réforme des retraite. "Je pense que c'est la bonne décision."

20h44 : Quid de la possibilité de nationaliser, évoquée par le ministre de l'Economie plus tôt ? "S'il fallait aller jusque-là, alors nous le ferions. Pas par idéologie (...) mais pour faire en sorte que des entreprises essentielles (...) ne disparaissent pas."

20h35 : Allez-vous interdire les licenciements ? "Je ne crois pas que nous en arrivions là. Nous voulons faire en sorte que l'entreprise puisse continuer d'exister et puisse poursuivre, le moment venu, son activité", répond le Premier ministre, qui cite l'aide à l'entreprise, y compris "les toutes petites entreprises, mais aussi les plus grande."

20h33 : Chère @Gaelle. Tout à l'heure, je vous indiquais que l'arrêté publié hier précisait que les "cérémonies funéraires" font exception à l'interdiction des rassemblements. Votre question vient d'être posée à Edouard Philippe qui vient de me contredire. "Nous devons limiter au maximum les déplacements et même dans ces circonstances, nous ne devons pas déroger aux règles qui ont été fixées. Je le dis avec une grande tristesse mais aussi avec une grande détermination", a affirmé le Premier ministre.

20h33 : Un ami est décédé il y a 48h. Quelles sont les "règles" dans cette situation? Pouvons-nous assister à son enterrement?Merci

20h32 : "Nous avons 276 patients en réanimation dans les hôpitaux d'Ile-de-France." "Nous avons encore plus de 200 lits" disponibles, grâce à l'annulation d'autre opérations, assure le Premier ministre, qui assure que la région parisienne, qui figure parmi les régions les plus touchées, peut pour l'instant faire face à l'afflux de malades. Mais pour la suite, il évoque le transfert de certains patients dans des régions moins saturées.

20h28 : "Si nous voulons être cohérents, il faut que tous ceux qui se trouvent à l'intérieur de l'UE adoptent des processus qui soient cohérents." La bonne réponse face à l'épidémie est "aussi dans une réponse européenne", poursuit le Premier ministre, interrogé sur la pertinence de fermer les frontières alors que les spécialistes indiquaient précédemment que cette mesure n'était pas pertinente.

11h38 : "Pensez à nous, restez chez vous !". Le message des soignants de l'hôpital de Dunkerque, relayé par France 3 Nord, est très clair ce matin.

11h26 : Bonjour @Emilia. Non, nous n'avons pas encore répondu à cette question, pour la bonne raison que nous n'avons pas de réponse pour le moment. Contacté, le ministère de l'Intérieur n'est pas encore revenu vers nous. Nous vous répondrons dès que nous aurons une réponse.

11h22 : Bonjour FI, je m’excuse par avance si vous avez déjà répondu à cette question mais si c’est le cas, je ne trouve pas la réponse dans tout ce flot d’informations ! :) Je voudrais savoir s’il faut une attestation à chaque fois que l’on doit sortir promener son chien ? Ce n’est pas très clair sur leur papier... Un grand merci pour vos réponses et votre travail ! :)

11h19 : @arnaud Hier, les professionnels du secteur assuraient que le réseau était dimensionné pour tenir le choc. En fait... non. Le président de la Fédération des télécoms, Arthur Dreyfuss, a assuré ce matin sur notre antenne qu'il faudrait faire preuve de discipline aussi devant son clavier. "Nous entrons dans une ère de discipline sociale et il faut aussi entrer dans une période de responsabilité numérique, individuelle et collective." Son interview est à retrouver ici.

11h18 : Bonjour Pierre et merci pour le travail absolument remarquable de toute la rédaction. En télétravail, je constate que la connexion internet semble plus lente que d'habitude et les appels type VOIP de moins bonne qualité. Qu'en disent les opérateurs télécom ? Les réseaux sont-ils adaptés/prêts pour une situation de confinement ?

11h21 : @psystorm Les différentes organisations professionnelles conseillent vivement la téléconsultation, via l'application professionnelle Zoom (que nous avons aussi adoptée à la rédaction). "Chaque psychologue est de façon citoyenne responsable de ses actions pour mettre fin à l’épidémie", écrit notamment le Syndicat national des psychologues praticiens.

D'après le syndicat, il n'y a pas encore de consigne pour les psychologues libéraux, qui sont libres - pour l'instant – de maintenir (en appliquant les gestes barrières et de généreuses désinfections) ou d'annuler leurs rendez-vous.

11h21 : Bonjour. Je suis psychologue clinicien en libéral. D'une part, nous sommes professionnellement responsables du suivi psychologique de nos patients. Mais nous devons aussi écouter et soulager l'anxiété de ceux qui souffrent et éviter des décompensations qui viendraient engorger les urgences. Je travaille par téléphone mais beaucoup de patients ne veulent pas d'entretiens téléphoniques. Je travaille avec un masque et respecte les mesures barrières. Les patients qui veulent nous consulter seront-ils autorisés exceptionnellement à se rendre à nos cabinets ? Merci. Cordialement

11h22 : @Ada Pour les non-initiés, ces deux sites proposaient en accès libre une foultitude de publications scientifiques payantes. La justice française a interdit l'accès à ce site (en forçant les FAI à le déréférencer), et rien n'est dans les tuyaux pour revenir sur cette décision. En revanche, depuis le début de la crise, de nombreuses revues scientifiques diffusent leurs articles en accès libre. Vous trouverez moult liens dans cet article de The Conversation.

11h22 : Bonjour, est-il prévu de libérer Sci-Hub et LibGen ? Les FAI donneraient ainsi accès à des milliers de références aux étudiants et chercheurs privés de bibliothèques.

11h14 : Vous avez peut-être vu circuler ces images de camions militaires sur les routes hier. Comme nous vous l'expliquons dans cet article, ils rentraient tout simplement à leur base et leur déplacement n'avait aucun rapport avec l'épidémie.

11h11 : Difficile d'imprimer un journal en plein confinement. La Marseillaise annonce qu'elle ne paraîtra pas en version papier pendant 15 jours et invite ses lecteurs à la retrouver en ligne.

11h08 : Expert en confinement, l'astronaute Thomas Pesquet a publié une petite vidéo humoristique sur Twitter pour prodiguer ses conseils.

10h58 : Le gouvernement l'avait promis, c'est chose faite. Les avis du conseil scientifique sur le coronavirus sont accessibles en ligne, à cette adresse.

10h54 : Voici la suite des réponses du ministère de l'Intérieur :

• Pour les rendez-vous médicaux, "l'attestation sur l'honneur suffit", pas besoin d'un justificatif supplémentaire.


• Les cartes professionnelles (sapeurs-pompiers, police, presse, professions médicales...) peuvent faire office d'attestation en cas de déplacement professionnel.


• Les interventions urgentes de plombiers, électriciens, etc. sont autorisées. Ils devront présenter une attestation pour se déplacer. En revanche, les chantiers non urgents type "je veux refaire ma salle de bains" doivent être repoussés.

11h13 : Ma collègue Marie-Violette Bernard vient de contacter le ministère de l'Intérieur et elle a obtenu quelques réponses à certaines de vos questions qui reviennent en boucle dans les commentaires :

• L'attestation peut être présentée en version numérique sur smartphone.

• Vous pouvez vous rendre dans votre maison de campagne si vous y restez pendant toute la durée du confinement. "L'idéal serait de faire ce choix d'ici midi mais, si les personnes concernées n'ont pas eu le temps, une tolérance sera accordée", précise le ministère.

• Pour les déplacements professionnels : "Il faut avoir une attestation dérogatoire et un justificatif de l'employeur attestant que le télétravail est impossible".

11h13 : "Je n'hésiterai pas à employer tous les moyens qui sont à ma disposition pour protéger les grandes entreprises françaises. Cela peut passer par de la capitalisation ou une prise de participation. Je peux même employer le terme de nationalisation si nécessaire."

Lors d'une conférence de presse (téléphonique), le ministre a évoqué la possibilité de nationaliser des entreprises.

10h45 : Bonjour @Ana. Le gouvernement n'a pas, pour le moment, demandé aux Français de déclarer le lieu où ils sont confinés. Pas de démarche à faire, mais si vous voulez être parfaitement tranquille pour vos déplacements exceptionnels, vous pouvez demander à votre copain de faire, sur papier libre, une attestation sur l'honneur indiquant que vous êtes hébergée chez lui.