Fêtes de fin d’année : un nombre de convives plus limité pour Noël et le jour de l'An

À l’approche des fêtes de fin d’année, le gouvernement a recommandé de ne pas se réunir à plus de six personnes pour Noël et le jour de l'An. Beaucoup de Français assurent vouloir respecter cette limite.

franceinfo

La pandémie de Covid-19 va pousser les Français à bouleverser leurs habitudes pour les fêtes de fin d’année. Que ce soit pour Noël ou le jour de l’An, le Premier ministre Jean Castex, a recommandé de ne pas se réunir à plus de six personnes lors de sa conférence de presse, jeudi 3 décembre. Ces fêtes sont d’habitude l’occasion de revoir des proches, de s’enlacer, de chanter, de rire et d’avoir un certain nombre de contacts humains.

Une adaptation nécessaire pour les fêtes

Mais cela ne devrait pas être le cas cette année, alors qu'une majorité de Français assure vouloir respecter les recommandations gouvernementales. Chacun avec son idée : table séparée, port du masque en intérieur, test en amont. Néanmoins, pour la professeure en maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Louis à Paris, Anne-Claude Crémieux, "il ne faut surtout pas faire un test juste avant Noël s’en s’être auto-confiné pendant sept jours car on peut être porteur et ne pas pouvoir le détecter, étant en incubation".

Des jouets décorent une table de Noël dans un marché à Amiens (Somme), le 1er décembre 2019.
Des jouets décorent une table de Noël dans un marché à Amiens (Somme), le 1er décembre 2019. (AMAURY CORNU / HANS LUCAS / AFP)