Covid-19 : l'Allemagne classe la Grande-Bretagne comme "zone de mutation des variants" et impose une quarantaine à ses voyageurs

Tous les voyageurs venant de ce territoire seront également soumis à une période de quarantaine de deux semaines.

Sur le tarmac de l\'aéroport de Berlin, en Allemagne, le 31 octobre 2020.
Sur le tarmac de l'aéroport de Berlin, en Allemagne, le 31 octobre 2020. (MICHAEL KAPPELER / DPA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

En raison de la propagation du variant identifié en Inde sur son territoire, la Grande-Bretagne sera classée à partir de dimanche comme zone de mutation des variants par l'Allemagne, a indiqué vendredi 21 mai l'institut de veille sanitaire Robert Koch. Cela aura pour conséquence de limiter considérablement les voyages de la Grande-Bretagne vers l'Allemagne. Tous les voyageurs venant de ce territoire seront également soumis à une période de quarantaine de deux semaines, qui ne pourra être raccourcie même si le test est négatif. 

  L'amélioration se poursuit en France. Le nombre de malades du Covid-19 à l'hôpital, services de réanimation inclus, a continué à baisser vendredi 21 mai, deux jours après la levée de certaines restrictions et l'ouverture des terrasses, cinémas et musées. Repassé mercredi sous la barre des 4 000, le nombre de personnes en soins critiques s'établit à 3 631 vendredi, contre 3 769 jeudi, selon les chiffres quotidiens de l'agence sanitaire Santé publique France. De même, le nombre total de malades du Covid-19 hospitalisés est de 20 209, contre 20 750 jeudi. Il faut remonter au 27 octobre pour trouver un total inférieur à 20 000. Suivez notre direct.

 Les discothèques vont devoir attendre. Le Conseil d'Etat a rejeté vendredi deux référés-libertés déposés par des exploitants de discothèques qui demandaient leur réouverture d'ici au 30 juin, jugeant que le maintien de leur fermeture n'était "pas disproportionné". L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) et le Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL) réclamaient notamment que les discothèques, privées de date de réouverture, soient intégrées "en urgence" au plan de déconfinement du gouvernement. 

3,5 milliards de doses à petit prix pour les pays pauvres. Les producteurs de vaccins Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson se sont engagés, vendredi, au cours du sommet virtuel du G20, à fournir 3,5 milliards de doses aux pays les plus pauvres en 2021 et 2022. Environ 1,3 milliard de doses devraient être livrées cette année. Elles seront accessibles à prix coûtant pour les pays à faible revenu et à prix réduit pour les pays à revenu intermédiaire. De son côté, la France va donner "au moins 30 millions de doses de différents vaccins" au programme Covax, le mécanisme mondial de fourniture de vaccins aux pays pauvres, a annoncé Emmanuel Macron lors du sommet. 

 Macron appelle à retarder la vaccination des enfants. "Il est choquant qu'on commence parfois à vacciner les enfants [par exemple au Canada ou aux Etats-Unis], là où on n'a pas encore commencé à vacciner les plus âgés, les plus fragiles dans d'autres pays", a lancé le président français dans un discours enregistré en vidéo, relayant un appel de l'OMS.

Vaccins : au tour des adolescents en France ? La vaccination des 16-18 ans en France pourrait débuter "courant juin", selon le professeur Alain Fischer, interrogé sur BFMTV vendredi. Le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale rappelle que tous les adultes pourront prétendre à la vaccination dès le 31 mai, ajoutant que, "très vite après, les 16-18 seront inclus, je pense, courant juin""Courant juin, cela sera faisable", a-t-il martelé. Joint par franceinfo, le ministère de la Santé a fait savoir dans la foulée que la décision n'était pas prise

L'Espagne ouvre ses portes aux vaccinés. "A partir du 7 juin, toutes les personnes vaccinées et leurs familles seront les bienvenues dans notre pays, l'Espagne, indépendamment de leur pays d'origine", a déclaré le Premier ministre, Pedro Sanchez. Son pays était la deuxième destination touristique mondiale avant la pandémie, derrière la France.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

00h11 : Faisons un dernier point sur l'actualité. Demain, dès 9 heures, vous retrouverez mon collègue Louis Boy pour une nouvelle journée d'actualité :

Selon une étude du centre hospitalier universitaire de Strasbourg, après une infection au Sars-CoV-2, le risque d'être réinfecté est réduit de 97%. Il établit même à 13 mois la durée de vie des anticorps dans l'organisme. Que sait-on de cette immunité ? On vous dit tout ici.


#RUGBY Montpellier a battu Leicester (18-17) ce soir pour arracher un deuxième titre en Challenge Cup. Revivez les temps forts de la finale en vidéo.

#ISRAEL #PALESTINE Le cessez-le-feu mis en place dans le conflit qui oppose Israël et le Hamas est un véritable soulagement pour les civils. Mais il reste fragile. France 2 revient sur les tensions qui persistent au Proche-Orient après 11 jours de violences meurtrières.



#CLIMAT Les ministres de l'Environnement des pays du G7 ont annoncé vouloir mettre fin, d'ici la fin de l'année, aux aides publiques aux centrales à charbon dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

23h48 : Aux Etats-Unis,la Californie dira au revoir aux restrictions sanitaires le 15 juin, a déclaré le responsable de la santé publique de l'Etat de l'Ouest américain. Après avoir subi une flambée de l'épidémie, l'état a vu une diminution importante du nombre de cas de Covid-19 dans sa population, grâce notamment à un rythme de vaccinations soutenu. Au total, plus de 35,5 millions de doses ont été administrées à ce jour et 61% de la population a reçu au moins une injection, avec près de la moitié (48%) qui est déjà totalement vaccinée.

23h37 : Certains parcs d'attractions ont recommencé à accueillir du public. À la frontière franco-allemande, Europa-Park a ouvert aujourd'hui. Mais avec un protocole sanitaire assez strict, bien sûr. France 2 s'est rendu sur place.

23h34 : Un troisième cas d'hémophilie acquise, survenue après le vaccin Pfizer-BioNTech, a été observé en France, ont annoncé les autorités sanitaires. L'Agence du médicament précise par ailleurs que plus de 20 964 000 injections ont été faites en France à la date du 13 mai avec ce vaccin, et que cet effet très rare ne remet pas en cause le rapport bénéfice/risque du vaccin.

23h32 : Bonjour @Morgane. Le pass sanitaire sera obligatoire pour tout rassemblement de plus de 1000 personnes, à partir du 9 juin, mais ne sera pas nécessaire pour se déplacer dans l'hexagone.

23h29 : Le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour voyager cet été au sein de la France ?

23h25 : Alors que le Conseil d'État vient de rejeter la demande des exploitants de discothèques qui demandaient leur réouverture d'ici au 30 juin, franceinfo a interrogé Thierry Fontaine, président de la branche "Nuit" de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih). "Je crois que la France entière est choquée et dans l'incompréhension de voir que les discothèques restent fermées alors qu'on rouvre les concerts sans distanciation sociale et avec 5 000 personnes", a-t-il réagi.

23h17 : Ce classement en "zone de mutation des variants" aura pour conséquence de limiter considérablement les voyages de la Grande-Bretagne vers l'Allemagne. Tous les voyageurs venant de ce territoire seront également soumis à une période de quarantaine de deux semaines, qui ne pourra être raccourcie même si le test est négatif.

23h16 : L'Allemagne classe la Grande-Bretagne comme "zone de mutation des variants", annonce l'institut de veille sanitaire Robert Koch. Et ce en raison de la propagation du variant indien du coronavirus sur son territoire.

22h42 : Roselyne Bachelot envisage à nouveau la possibilité de l'organisation d'un concert-test à Marseille. Lors de son déplacement à Nevers, pour accompagner le président de la République, elle a évoqué les concerts avec protocole anti Covid-19 prévus à Paris et Montpellier. "On va voir pour Marseille, on va essayer même si ça ne collait pas d'un point de vue sanitaire", a-t-elle déclaré.

22h23 : Vers un pass sanitaire global pour les vacances ? Alors que l'Espagne a annoncé qu'elle ouvrira les frontières le 7 juin aux personnes vaccinées et que l'Union Européenne a fini par trouver un compromis sur la question d'un certificat sanitaire, le 20 heures de France 2 est revenu sur la question de ce "visa pour les vacances." Au soleil ou pas (ça c'est comme vous préférez).

21h50 : Après la découverte de ce cluster de quelques dizaines de personnes testées positives à ce varianttous les habitants majeurs du quartier de Bacalan, à Bordeaux, vont pouvoir être rapidement vaccinés, sans conditions.

21h47 : Bonsoir @Lulu. Il s'agit d'un variant "très rare", a expliqué à l'AFP l'Agence régionale de Santé. "C'est un 'Variant of concern' (VoC), soit préoccupant, comme par exemple les variants anglais et indien. Sa souche est anglaise mais avec une mutation. Il est connu, il a aussi été vu en Ile-de-France", a précisé Patrick Dehail, le conseiller médical et scientifique de l'ARS Nouvelle-Aquitaine. "Mais [ce variant] s'était très peu exprimé jusqu'à présent tant au niveau national qu'au niveau international. A priori, il n'y avait encore jamais eu de cluster comme ça dans la population générale".

21h47 : Franceinfo pouvez-vous nous en dire plus sur le variant, qui fait ouvrir un centre de vaccination en urgence, à Bordeaux. Merci. Bonne soirée

20h27 : Les autorités haïtiennes sont inquiètes. Elles ont relevé un taux de décès du Covid-19 "qui commence à être alarmant", alors que le pays ne recevra pas son premier lot de vaccins avant "fin juin ou début juillet". Si la situation "continue comme cela, nous allons droit vers la catastrophe", a déclaré Lauré Adrien, directeur général du ministère de la Santé et de la Population.

20h14 : L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) et le Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL) réclamaient notamment que les discothèques, privées de date de réouverture, soient intégrées "en urgence" au plan de déconfinement du gouvernement.

20h14 : Le Conseil d'Etat rejette deux référés-libertés déposés par des exploitants de discothèques qui demandaient leur réouverture d'ici au 30 juin. Ils jugeaient que le maintien de leur fermeture n'était "pas disproportionné".


20h29 : Faisons un nouveau point sur l'actualité de ce début de soirée :

La France va-t-elle réussir son déconfinement ? Pour l'instant, les Français sont prudemment optimistes : selon un sondage Odoxa/Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro, six personnes sur dix (59%) pensent que tout se passera bien, contre 29% qui craignent que la levée des restrictions arrive trop vite. Suivez notre direct.

#COVID_19 Selon une étude du centre hospitalier universitaire de Strasbourg, après une infection au Sars-CoV-2, le risque d'être réinfecté est réduit de 97%. Il établit même à 13 mois la durée de vie des anticorps dans l'organisme. Que sait-on de cette immunité ? On vous dit tout ici.

#ISRAEL De nouveaux heurts ont éclaté entre fidèles palestiniens et policiers israéliens, ce midi sur l'esplanade des Mosquées, dans la zone palestinienne occupée de Jérusalem-Est. Selon le Croissant-Rouge palestinien, 20 personnes ont été blessées, dont deux hospitalisées. Le calme est revenu en fin d'après-midi. Suivez notre direct.

Le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire pour "favoritisme" au sujet du contrat de maintenance de l'application StopCovid, a annoncé le PNF à France Télévisions, confirmant une information de l'AFP.

19h35 : Près de 600 doses de vaccin bonnes à finir à la poubelle. Lundi 10 mai, une coupure d'électricité d'un réfrigérateur de l'hôpital de Denain (Nord), due à une erreur humaine, a causé la perte de 596 doses de vaccin. 422 d'entre elles étaient destinées au fonctionnement interne de l'hôpital, 174 au centre de vaccination de la ville, rapporte France 3 Hauts-de-France.

19h23 : Dans le cadre de matchs de football, de soirées ou de festivals tests, 60 000 Britanniques ont participé à des rassemblements de masse sans distanciation ni masque. Au final, combien de personnes été testées positives au coronavirus ? "Quinze", annonce le ministère britannique de la Santé. Ce résultat correspond au taux de contamination que l'on trouve dans l'ensemble de la population britannique, qui est de 22 personnes sur 100 000, selon les dernières données délivrées par les autorités sanitaires.

19h10 : Selon une étude du centre hospitalier universitaire de Strasbourg, après une infection au Sars-CoV-2, le risque d'être réinfecté est réduit de 97%. Il établit même à 13 mois la durée de vie des anticorps dans l'organisme. Que sait-on de cette immunité. On vous dit tout ici.

Une infirmière de l'hôpital de Strasbourg se fait administrer une dose du vaccin  Pfizer-BioNTech, le 8 janvier. (PATRICK HERTZOG / AFP)(PATRICK HERTZOG / AFP)

19h00 : La Défenseure des droits, Claire Hédon, demande des "précisions" sur le pass sanitaire. Elle souhaite notamment avoir des détails sur les modalités d'évaluation du dispositif, savoir s'il s'applique aux enfants et connaître sa durée de validité "en cas d'immunité reconnue après une infection au Covid-19", a-t-elle fait savoir.

19h26 : "Salut, t'es vacciné(e) ? Je peux t'offrir un verre ?" Aux Etats-Unis, Tinder, OkCupid, Hinge, Bumble et autres grandes applications de rencontres vont ouvrir de nouvelles fonctionnalités aux personnes vaccinées contre le Covid-19, a annoncé l'exécutif américain. L'objectif est bien sûr de "séduire" les utilisateurs en les incitant à la vaccination.

18h51 : Peut-être avez-vous vu cette vidéo dans laquelle un sénateur américain prétend que les tests de vaccin anti-Covid sur les animaux ont été arrêtés parce que ces derniers en mouraient ? Attention, ces affirmations sont mensongères, nous démontrent nos confrères du service Vrai ou Fake.

18h45 : Ce sondage nous donne aussi un peu de visibilité sur ce que les Français ont prévu de faire une fois les restrictions levées. 62% des Français ont fait ou vont faire du shopping, 58% sont rentrés ou vont rentrer chez eux plus tard avec le couvre-feu repoussé à 21 heures, 58% sont allés ou vont aller en terrasse au restaurant et 56% au café ou dans un bar. Quant aux activités culturelles, 41% des Français disent qu'ils ont ou qu'ils vont en profiter dans les prochains jours, tandis qu'ils sont 19% pour le théâtre.

Im Free George Costanza GIF by HULU

18h44 : La France va-t-elle réussir son déconfinement ? Pour l'instant, les Français sont prudemment optimistes : selon un sondage Odoxa/Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro, six personnes sur dix (59 %) pensent que tout se passera bien, contre 29% qui craignent que la levée des restrictions arrive trop vite.

18h33 : Le nombre moyen de décès constatés chaque jour en France, toutes causes confondues, est stable depuis la mi-mars, fait savoir l'Insee dans son bilan hebdomadaire des décès pendant l'épidémie de Covid-19. Ce nombre continue à décroître légèrement depuis les hausses observées en début d'année : le nombre moyen de décès quotidiens a atteint 2 039 en février, puis 1 868 en mars, et en-deçà de 1 800 pour la période du 1er au 10 mai - date des derniers chiffres disponibles.

18h13 : Comme la France, l'Allemagne va donner au programme Covax "jusqu'à 30 millions de doses" d'ici à fin 2021, à destination des pays pauvres. Angela Merkel vient elle aussi de l'annoncer, depuis le sommet du G20 sur la santé.

18h02 : 18 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité :

La France va donner "au moins 30 millions de doses de différents vaccins" au programme Covax d'ici la fin de l'année, a annoncé Emmanuel Macron cet après-midi, lors d'un sommet du G20 sur la santé. Suivez notre direct.

#COVID_19 La vaccination réduit de 87% le risque de formes graves de Covid-19 chez les plus de 75 ans, une semaine après l'injection de la deuxième dose, d'après la première étude réalisée en France en vie réelle et rendue publique aujourd'hui.

#ISRAEL De nouveaux heurts ont éclaté entre fidèles palestiniens et policiers israéliens, ce midi sur l'esplanade des Mosquées, dans la zone palestinienne occupée de Jérusalem-Est. Selon le Croissant-Rouge palestinien, 20 personnes ont été blessées, dont deux hospitalisées. Le calme est revenu en fin d'après-midi. Suivez notre direct.

Le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire pour "favoritisme" au sujet du contrat de maintenance de l'application StopCovid, a annoncé le PNF à France Télévisions, confirmant une information de l'AFP.

18h01 : Une opération de dépistage massif a été organisée aujourd'hui dans le quartier de Bacalan, à Bordeaux (Gironde), après la découverte d'un cluster lié à un variant "d'intérêt" rare du Sars-CoV-2. Ce variant n'avait jusqu'à présent été détecté que sur de rares cas en France, comme vous l'explique France 3 Nouvelle-Aquitaine. A ce stade, 46 personnes ont été testées positives à ce variant dans le quartier.

17h15 : Santé publique France a mis à jour hier son système d'information, nommé SI-DEP, après avoir surévalué le nombre de malades atteints du Covid-19, en comptant plusieurs fois certains patients. Comment l'agence sanitaire a-t-elle surestimé le nombre de cas ? Si l'écart ne change pas la dynamique de l'épidémie, quelle différence a été constatée ? Eléments de réponse dans notre article.

Le taux d'incidence a été revu à la baisse par Santé publique France après un recalcul pour supprimer près de 350 000 cas qui étaient des doublons. (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)


(MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)

17h02 : La vaccination réduit de 87% le risque de formes graves de Covid-19 chez les plus de 75 ans, une semaine après l'injection de la deuxième dose, d'après la première étude réalisée en France en vie réelle et rendue publique aujourd'hui. "Les personnes vaccinées de plus de 75 ans ont neuf fois moins de risque d'être hospitalisées pour Covid que les personnes du même âge non vaccinées", a déclaré le professeur Mahmoud Zureik, directeur du groupement public Epi-Phare, qui a réalisé l'étude. Plus d'informations ici.

Une résidente d'un Ehpad de Clapiers (Hérault) est vaccinée contre le Covid-19 par une infirmière, le 3 février 2021. (MAXPPP)

(MAXPPP)

16h25 : Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé hier l'ouverture de la vaccination contre le Covid-19 à tous les adultes le 31 mai, soit deux semaines plus tôt que prévu. L'ensemble des personnes ayant des professions prioritaires y auront également accès sans condition d'âge dès lundi. Comment expliquer cette accélération de la campagne vaccinale ? Explications.

Des volontaires attendent leur injection, dans un centre de vaccination contre le Covid-19, à Bordeaux, le 18 mai 2021. (FABIEN PALLUEAU / NURPHOTO / AFP)


(FABIEN PALLUEAU / NURPHOTO / AFP)

15h55 : Le Fonds monétaire international a proposé aujourd'hui un plan de 50 milliards de dollars pour mettre fin à la pandémie de Covid-19, avec un objectif de vaccination d'au moins 40% de la population mondiale d'ici la fin de l'année, et d'au moins 60% d'ici fin 2022.

15h46 : Depuis mercredi, le couvre-feu s'étend désormais de 21 heures à 6 heures du matin. Si vous devez vous déplacer au cours de cette période, nous avons recensé ici les documents nécessaires.

Des policiers contrôlent les attestations du couvre-feu, le 16 avril 2021, à Huningue (Haut-Rhin). (MAXPPP)

(MAXPPP)

15h49 : Rappelons que selon Covax, un tiers des populations des pays les plus riches ont déjà reçu au moins une première dose de vaccin contre le Covid-19, contre 0,2% des populations dans les pays pauvres. Il manquera d'ici la fin du mois 140 millions de doses, et encore 50 millions de doses en juin par rapport aux volumes initialement prévus, pour vacciner 20% de la population dans ces pays.

15h30 : D'ici la fin de l'année, la France donnera donc au moins 30 millions de doses de vaccins au mécanisme mondial de fourniture de vaccins aux pays pauvres, a annoncé le chef de l'Etat devant le Sommet du G20 sur la santé. "Nous n'avons pas le droit de stocker les vaccins dans certains pays alors que d'autres en manquent. Et il est choquant qu'on commence parfois à vacciner les enfants là où on n'a pas encore commencé à vacciner les plus âgés, les plus fragiles dans d'autres pays", a-t-il lancé.

15h28 : La France va donner "au moins 30 millions de doses de différents vaccins" au programme Covax d'ici la fin de l'année, a annoncé Emmanuel Macron cet après-midi.

14h02 : 14 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de ce vendredi 21 mai :

De nouveaux heurts ont éclaté entre fidèles palestiniens et policiers israéliens ce midi sur l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem-Est, zone palestinienne occupée par Israël, quelques heures seulement après l'annonce d'un cessez-le-feu. Suivez notre direct.

Le Pass culture va être généralisé pour tous les jeunes de 18 ans, a annoncé ce matin Emmanuel Macron. D'un montant de 300 euros, il pourra par exemple être dépensé "en livres, films, musique, spectacles, expositions, concerts", a déclaré le président de la République. Voici ce qu'il faut savoir de cette offre.

Emmanuel Macron souhaite créer un statut de "mort pour le service de la République" pour "les agents publics décédés dans des circonstances exceptionnelles". Le chef de l'Etat dit vouloir aussi que leurs enfants soient considérés comme pupilles de la nation.


"Il y aura la possibilité d'avoir des fan zones pendant l'Euro", mais leur accès sera "probablement" conditionné à la présentation d'un pass sanitaire, a déclaré la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, sur franceinfo. Suivez notre direct.

13h36 : La déclaration finale du sommet du G20 sur la santé, dite "Déclaration de Rome", devrait notamment affirmer l'engagement des pays les plus riches à favoriser la production de vaccins en Afrique, grâce au transfert de technologie. Le texte ne devrait toutefois pas soutenir l'idée d'une suspension provisoire des brevets des laboratoires pharmaceutiques pour les vaccins, mais plutôt plaider pour un "partage volontaire des licences" et la levée des obstacles aux exportations.

13h34 : L'Union européenne fournira avant la fin de l'année au moins 100 millions de doses aux pays "à revenu faible et intermédiaire", a annoncé aujourd'hui la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors d'un sommet du G20 sur la santé. "Tout le monde, partout" doit avoir accès aux vaccins, a-t-elle défendu.

13h27 : Les commandes sur les plateformes de livraison de repas à domicile ont rapidement baissé avec la réouverture des terrasses des restaurants, mercredi. Les livreurs, des travailleurs déjà précarisés, sont-ils les premières victimes collatérales du déconfinement ? Eléments de réponse avec France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Samedi 13 mars à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, une manifestation était organisé par les livreurs de repas pour protester contre leurs conditions de travail. Avec la crise et l'instauration de couvre-feux, elles se sont dégradées.


(FRANCK DUBRAY / FTV)

12h59 : En Indre-et-Loire, la préfecture a décidé "d’interdire la vente d'alcool au verre à emporter dans tout le département et la consommation d'alcool sur la voie publique dans le centre-ville de Tours", après des débordements lors de la réouverture des terrasses. "De trop nombreux rassemblements de personnes au-delà des jauges, sans respect des distanciations et sans port de masque ont été constatés", a dénoncé la préfète. Plus d'informations avec France 3 Centre-Val-de-Loire.

12h30 : Les Britanniques, premier contingent de touristes en Espagne, pourront quant à eux venir librement dès lundi dans le pays. Ils pourront le faire "sans restrictions et sans exigences sanitaires", et "ils n'auront pas à se soumettre à des contrôles sanitaires", a précisé Pedro Sanchez.

12h23 : L'Espagne, deuxième destination touristique mondiale avant le début de la pandémie, acceptera dès le 7 juin sur son territoire "toutes les personnes vaccinées", quel que soit leur pays d'origine, a annoncé le chef du gouvernement, Pedro Sanchez. "Toutes les personnes vaccinées et leurs familles seront les bienvenues dans notre pays, l'Espagne, indépendamment de leur pays d'origine", a-t-il assuré.

12h18 : Après Montpellier, un deuxième "vacci-drive" ouvre aujourd'hui en France, sur le parking du parc des expositions de Villepinte, en Seine-Saint-Denis. Le principe est simple : recevoir une dose de vaccin contre le Covid-19 sans sortir de sa voiture. Nous vous en disons plus dans cet article.

Le vacci-drive de Saint-Jean-de-Védas, dans l'Hérault. (PASCAL GUYOT / AFP)


(PASCAL GUYOT / AFP)

12h20 : La pandémie de Covid-19 devrait coûter plus de 8 milliards d'euros aux clubs européens de football sur deux saisons, après vingt ans de croissance ininterrompue, d'après un rapport de l'UEFA publié aujourd'hui. Franceinfo sport vous explique tout dans cet article.

12h23 : A midi, voici un nouveau point sur l'actualité de cette matinée.

Emmanuel Macron annonce la généralisation du Pass culture pour tous les jeunes de 18 ans. D'un montant de 300 euros, il pourra par exemple être dépensé "en livres, films, musique, spectacles, expositions, concerts", a déclaré le président de la République.

#ISRAEL Après plus de dix jours d'affrontements, le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas est entré en vigueur dans la bande de Gaza cette nuit. Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, salue cet accord et appelle à la relance d'un "véritable processus politique" pour régler le conflit israélo-palestinien. Suivez notre direct.

Emmanuel Macron souhaite créer un statut de "mort pour le service de la République" pour "les agents publics décédés dans des circonstances exceptionnelles". Le chef de l'Etat dit vouloir aussi que leurs enfants soient considérés comme pupilles de la nation.


"Il y aura la possibilité d'avoir des fan zones pendant l'Euro", mais leur accès sera "probablement" conditionné à la présentation d'un pass sanitaire, a déclaré la ministre des Sports sur franceinfo. Suivez notre direct.

11h53 : L'Elysée ajoute que ce statut de "mort pour le service de la République" fait également écho à une proposition de résolution votée en mai 2020 à l'Assemblée nationale pour "reconnaître le statut de pupilles aux enfants de soignants morts du Covid-19".

10h39 : Nous l'évoquions plus tôt dans ce direct : la ministre des Sports a annoncé sur franceinfo que des "fan zones" seront mises en place en France pendant l'Euro, qui débute le 11 juin. Mais "il y aura des règles spécifiques", a précisé Roxana Maracineanu, avec "probablement" la nécessité de présenter un pass sanitaire.