Crise sanitaire : l'emploi à domicile résiste

L'emploi à domicile retrouve peu à peu son activité d'avant le confinement. Le secteur, qui emploie plus d'un million de personnes, a plutôt bien résisté à la crise sanitaire grâce notamment au mécanisme de chômage partiel.

L'emploi à domicile résiste en pleine crise sanitaire. Cela s'explique en partie par la décision du gouvernement d'étendre pour la première fois le mécanisme du chômage partiel à l'emploi à domicile. Aneta Przyszlak travaille depuis 13 ans chez son employeur. Elle vient deux à trois fois par semaine pour un total de six heures d'activité. Mais durant le confinement, elle a dû interrompre son travail. Comme elle, plus de la moitié des employés à domicile a dû s'arrêter au moins temporairement.

Pourtant, neuf employeurs sur dix ont tenu à compléter le revenu de leur employé, comme la patronne d'Aneta Przyszlak. "J'étais en télétravail, ma rémunération a été maintenue parce que j'ai continué à travailler, ça me paraissait normal de maintenir la rémunération d'Aneta", explique Anne Lenouvel.

3 millions et demi de foyers ont recours à l'emploi à domicile

Le coup de pouce des employeurs a permis au secteur de repartir de plus belle. Depuis la fin du confinement, la quasi-totalité des salariés à domicile ont retrouvé leurs emplois. Le secteur redoute même un manque de main d'oeuvre en cas de deuxième vague. En France, 3 millions et demi de foyers emploient une personne à domicile.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'emploi à domicile retrouve des couleurs depuis le déconfinement (capture écran France 2)
L'emploi à domicile retrouve des couleurs depuis le déconfinement (capture écran France 2) (France 2)