Covid-19 : vers de nouvelles restrictions dans une dizaine de départements ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : vers de nouvelles restrictions dans une dizaine de départements ?
France 2
Article rédigé par
C. Barbaux, N. Jauson - France 2
France Télévisions

Selon le gouvernement, la situation est très préoccupante dans une dizaine de départements. Le Premier ministre prendra la parole jeudi 25 février à 18 heures, sans doute pour annoncer un tour de vis supplémentaire.

Après Dunkerque (Nord) et Nice (Alpes-Maritimes), à qui le tour ? Dix départements sont dans le viseur de l’exécutif. Des zones où le taux d’incidence dépasse largement le seuil d’alerte et qui pourraient être confinées le week-end. "[Dans] plusieurs régions nous sommes davantage préoccupés par la situation, par le niveau d’incidence et le niveau des hospitalisations. Il y a les régions Hauts-de-France, Île-de-France, la région Grand Est et Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA)", expliquait Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, mercredi 24 février.

Variants

Parmi les départements concernés se trouvent le Val-d’Oise et la Moselle. Il y a deux semaines déjà, le maire de Metz (Moselle) réclamait de nouvelles restrictions. "Il vaut mieux, si l’on veut inverser la tendance, un confinement ferme mais court et localisé que ce que l’on fait aujourd’hui", indiquait François Grosdidier. Sans restrictions supplémentaires, la vaccination n’évitera pas un bon des hospitalisations, estime l’Institut Pasteur, qui affirme que le variant britannique représentera la majorité des nouvelles contaminations dès le 1er mars et la quasi-totalité en avril.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.