Covid-19 : un début d’année 2022 bien triste et morose

Publié
Covid-19 : un début d’année 2022 bien triste et morose
FRANCEINFO
Article rédigé par
J.Klein - franceinfo
France Télévisions

Alors que la France traverse une importe vague de contaminations dues au Covid-19, le nombre de personnes contaminées ou cas-contact rend le quotidien plus morose qu’à l’accoutumée.

Cette première semaine de l’année 2022 est bien particulière : des centres d’affaires moins fréquentés, des rames de métro bien clairsemées et quasi personne dans les rues. À Paris, les habituels embouteillages matinaux ne se sont pas fait ressentir. Mais cette absence de monde peut rendre le quotidien morose. Dans les centres commerciaux, les journées paraissent longues pour certains commerçants.

Ruée sur les pharmacies

Si les passants dans les rues, les salariés dans les entreprises, se font rares, devant les pharmacies en revanche, c’est l’afflux. Parfois, il est possible de devoir patienter deux heures dans une file d’attente, pour un test antigénique. Les professionnels de santé commencent à ressentir une certaine forme de lassitude, eux qui réalisent près de 80 tests par jour depuis deux mois. Alors que la fin de cette vague est difficile à prédire, certaines pharmacies n’hésitent pas à embaucher afin de répondre à la demande massive de la population. Entre le 31 décembre et le 6 janvier, 9,5 millions de tests ont été réalisés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.