Covid-19 : pourquoi l’Île-de-France échappe-t-elle au confinement ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : pourquoi l’Île-de-France échappe-t-elle au confinement ?
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Longchampt, C. Guyon, K. Adda-Rezig, M. Barrois, P. Maire, J. Pires - France 2
France Télévisions

Alors que le Pas-de-Calais va être reconfiné au moins pour les trois prochains week-ends, l’Île-de-France échappe à un renforcement des mesures sanitaires. 

Pas de nouvelles restrictions à Paris et en Île-de-France, même le week-end. La région est pourtant l’une des plus touchées par l’épidémie de Covid-19. La Seine-Saint-Denis présente par exemple un taux d’incidence similaire au Pas-de-Calais, qui vient d’être partiellement reconfiné. Une décision saluée par certains élus. "On a vu, notamment pendant le premier confinement, à quel point ça avait des conséquences sur la situation économique, sociale, notamment pour une population qui a parfois des logements plus petits", indique Stéphane Troussel, président (PS) du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. 

Inquiétude dans les hôpitaux

La tension hospitalière reste pourtant importante en Île-de-France, et la propagation du virus inquiète les soignants. "C’est dur, ça commence vraiment à être très dur. On sait qu’on n'a pas le choix, on sait qu’il faut venir soigner les gens, mais il va falloir vraiment trouver des solutions pour qu’on puisse se reposer", témoigne Éponine Crippa, infirmière au sein du centre hospitalier de Melun (Seine-et-Marne). En Île-de-France, les préfets pourraient décider d’interdire les rassemblements sur la voie publique, pour tenter de freiner la progression du virus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.