Covid-19 : plutôt que de rallonger les vacances scolaires, "il faut proposer une semaine d'enseignement à distance", lance un principal de collège

En cas de reconfinement, le Conseil scientifique préconise d’allonger les vacances scolaires.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une sortie du collège Joseph Roumanille à Avignon dans le Vaucluse avec des collégiens masqués. (ISABELLE GAUDIN / RADIOFRANCE)

"Il faut proposer une semaine d'enseignement à distance", dans les établissements scolaires, plutôt que de rallonger les vacances d'une semaine, estime mardi 26 janvier sur franceinfo Didier Georges, principal du collège La Grange aux Belles dans le 10ème arrondissement à Paris, membre du syndicat Snpden-Unsa, le Syndicat national des personnels de direction de l'Éducation nationale.

Le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a évoqué ce mardi les vacances scolaires comme une "opportunité" pour "fondre toutes les zones en une seule, de décider de fermer les écoles trois semaines au lieu de deux", dans une interview au journal Libération.

"On est prêts quel que soit le scénario retenu, la difficulté reste d'arrêter le scénario", souligne Didier Georges, rappelant que l'enseignement à distance restait "un surplus de travail pour les enseignants [...] Faites-nous confiance, on saura faire. Maintenant il faut qu'on sache. Les gens ont besoin de se préparer", exhorte-t-il.

On est prêts quel que soit le scénario retenu, la difficulté reste d'arrêter le scénario.

Didier Georges

à franceinfo

Une semaine de cours en moins "ne serait pas nuisible si cela avait été exceptionnel", indique le principal de collège. En 2020, les élèves n'ont pas eu cours en classe de mars à juin. Concernant la faisabilité technique des cours à distance, le principal assure être "prêt", en reconnaissant que des "contextes locaux" dans certains établissements plus petits ou en province pouvaient engendrer des difficultés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.