Infographie Covid-19 : la France a enregistré un excès de 95 000 décès entre mars 2020 et décembre 2021, selon l'Insee

Cet excédent de décès, toutes causes confondues, est inférieur au nombre de décès attribuables au Covid-19, estimé entre 130 000 et 146 000 sur cette même période.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un patient atteint de Covid-19, le 16 mars 2020 à Strasbourg. (PATRICK HERTZOG / AFP)

L'épidémie de Covid-19 a eu un impact non négligeable sur le taux de mortalité en France. Selon une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), 95 000 décès de plus qu'attendu ont été enregistrés entre mars 2020 et décembre 2021. Cet excédent de décès, toutes causes confondues, est inférieur au nombre de décès attribuables au Covid-19, estimé entre 130 000 et 146 000 sur cette même période.

Le nombre de décès liés à la pandémie inclut en effet les décès de personnes fragiles qui seraient décédées même sans l'épidémie en 2020 ou 2021. Par ailleurs, l'impact de l'épidémie est réduit grâce à certains décès évités, notamment en raison des accidents de la route évités lors des différents confinements.

Une hausse de la surmortalité avant 75 ans

D'août 2021 à décembre 2021, l'écart entre décès observés et attendus est devenu toutefois supérieur aux décès liés au Covid-19. Selon l'Insee, cela pourrait s'expliquer par une baisse des décès évités et/ou par une hausse des décès indirectement liés à l'épidémie. La surmortalité, soit l'excédent des décès observés par rapport à ceux attendus, reste quant à elle élevée en 2021 (6,3%, après 7,5% en 2020). En comparaison à 2020, l'année 2021 se distingue par une hausse de la surmortalité avant 75 ans et par une baisse après 85 ans.

L'écart entre les femmes et les hommes s'est également accru : selon cette même étude de l'Insee, la surmortalité s'est stabilisée pour les hommes (8,6% en 2020 et 8,3% en 2021), tandis que celle des femmes a diminué (de 6,4% à 4,3%).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.