Covid-19 : en cas d'un nouveau confinement "Il faut regarder ça territoire par territoire", prône le maire de Colmar

Éric Straumann, maire Les Républicains de Colmar souligne que pour le moment son territoire est peu touché par la deuxième vague.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Éric Straumann, maire Les Républicains de Colmar (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Éric Straumann, maire Les Républicains de Colmar, ne veut pas d’un confinement général. Invité vendredi 23 octobre sur franceinfo, il prône des reconfinements locaux : "Il faut regarder ça territoire par territoire. A l'époque, on avait confiné les Ardennes alors que le taux d'incidence était extrêmement faible", a-t-il souligné.

Alors que le Marché de Noël de Strasbourg se déroulera sans chalet cette année en raison de la situation sanitaire, le Marché de Noël de Colmar va-t-il être aussi rattrapé par le Covid-19 ? L'évènement accueille chaque année 1,2 million de visiteurs. Mais on ne sait pas encore s'il aura lieu : "J'aurais souhaité que dès le 15 octobre, l'État prenne clairement position". Il regrette "qu'il n'y ait pas de position arrêtée à la fois par les élus, mais surtout par l'État sur l'ensemble du fossé rhénan", a-t-il ajouté.

À Colmar, nous avons très peu de personnes hospitalisées

Éric Straumann

à franceinfo

Contrairement au printemps dernier, le département du Haut-Rhin a un taux d’incidence plutôt bas : "On a deux ou trois personnes qui sont en réanimation. Mais vu l'évolution de la pandémie, évidemment, il faut qu'on soit prudent", a-t-il indiqué. Éric Straumann a annoncé qu’une décision définitive sur la tenue du Marché de Noël de Colmar sera prise le 30 octobre, mais il admet qu'il faudra "alléger le dispositif". Dans tous les cas, le maire l'assure : "Ce n'est pas le Covid-19 qui va nous empêcher de fêter Noël en Alsace. Vous savez que c'est une tradition séculaire chez nous", a-t-il indiqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.