Confinement : la réouverture des cinémas le 15 décembre, "c'est le bout du tunnel" pour les professionnels

Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français, réagit à l'annonce mardi par le président de la République de la réouverture des salles de cinémas le 15 décembre si le confinement est levé.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le cinéma Max Linder Panorama, fermé pour cause de Covid-19, à Paris, le 15 mars 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)

Emmanuel Macron a annoncé mardi soir la réouverture le 15 décembre des "salles de cinéma, des théâtres et des musées" si le confinement est levé. "C’est le bout du tunnel" a réagi Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français, mercredi 25 novembre sur franceinfo. Il assure que le protocole sanitaire qui s’appliquera sera, a priori, le même que cet été. "Il a super bien fonctionné, il n’y a pas eu un seul cluster." 

franceinfo : Vous êtes heureux ce matin, au lendemain des annonces ?

Richard Patry : Oui, c’est le bout du tunnel. On espérait cela. Vous savez, les salles de cinéma, comme les théâtres, on pense que la culture, c'est une forme d'antidote. Ce n'est pas le vaccin, mais c'est quand même une forme d'antidote contre la morosité générale et donc le fait de pouvoir illuminer les centres villes et de nos villes et nos villages et rallumer les enseignes des cinémas, c'est une excellente nouvelle.

Savez-vous quel sera le protocole sanitaire mis en place dans les cinémas ?

A priori, d’après les informations que nous avons, ce sera le même protocole sanitaire que nous avions mis lors du premier déconfinement, le 22 juin, qui est très strict. Donc c’est le port du masque obligatoire, la distance entre les groupes, des groupes maximum de six personnes, des circulations, des ventilations. Tout ce protocole est en place. Il a super bien fonctionné puisque je vous rappelle quand même que pendant cette période entre les deux confinements, 25 millions de personnes sont allées dans les salles de cinéma et il n’y a pas eu un seul cluster. C’est donc un protocole qui fonctionne. Les salles de cinéma l’appliquent strictement et ce sont des lieux sûrs. Je ne pense pas qu’il y aura un durcissement de ce protocole. 

Une dérogation est prévue pour les films qui se terminent après 21 heures ?

Exactement ! C'est une revendication que nous avions portée avec les théâtres au moment du premier couvre-feu. Bien sûr, il n'y aura pas de séance d'organisée après 20h30-21h, à l'heure du couvre-feu. C'est une règle absolue. Donc la dernière séance sera autour de 20h-20h30. Mais par contre, quand votre film ou votre spectacle est un peu long, votre billet sert de justificatif qui vous permet de rentrer chez vous. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.