Confinement : en réponse à la colère des libraires, les rayons livres des grandes surfaces seront temporairement fermés dès vendredi soir

Cette annonce gouvernementale intervient alors que de nombreux acteurs culturels et politiques regrettaient que les librairies doivent rester fermées tandis que les hypermarchés et la Fnac pouvaient continuer à vendre des livres. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le rayon librairie dans un magasin Fnac de Paris, le 30 octobre 2020.  (QUENTIN DE GROEVE / HANS LUCAS / AFP)

Le gouvernement a tranché. Les rayons livres et culture des grandes surfaces alimentaires et spécialisées seront "momentanément fermés dès ce soir", par "souci d'équité entre grandes surfaces et les librairies indépendantes", ont déclaré conjointement le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire et la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, vendredi 30 octobre. 

Cette annonce intervient alors que de nombreux acteurs culturels et politiques regrettaient que les librairies doivent rester fermées. Le groupe Fnac-Darty avait fait savoir un peu plus tôt qu'il fermerait "l'ensemble des rayons culture" à compter de samedi matin, pour les 15 prochains jours. Une mesure décidée "dans un souci de responsabilité", selon les termes de son directeur général Enrique Martinez dans le communiqué.

Le Syndicat de la librairie française a pour sa part lancé vendredi une pétition pour réclamer la réouverture des librairies, présentées comme "un des plus efficaces remparts contre l’ignorance et l’intolérance".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.