Confinement : le gouvernement prêt à de nouvelles mesures contre le Covid-19 en Ile-de-France

Le Premier ministre a estimé mardi que "le moment est venu" de prendre de nouvelles mesures dans la région capitale où la situation sanitaire est préoccupante.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre Jean Castex, le 13 mars 2021 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (MARTIN BUREAU / AFP)

L'Ile-de-France ne devrait bientôt plus passer entre les gouttes. Devant l'aggravation de la situation épidémique dans la région capitale, Jean Castex a assuré, mardi 16 mars, que "le moment [étai]t venu pour envisager de nouvelles dispositions".

>> Covid-19 : les dernières informations dans notre Direct

"On est dans une situation préoccupante et critique et, très clairement, des mesures du type de celles auxquelles on a eu recours dans les autres parties du territoire sont sur la table ce soir", a-t-il ajouté sur BFMTV, en référence aux confinements mis en place le week-end dans les agglomérations de Nice, Dunkerque et dans le Pas-de-Calais.

Un équilibre "précaire"

"Incontestablement, on est sur un point d'équilibre extrêmement précaire", a insisté Jean Castex, tout en relevant que la "décision" d'un reconfinement n'était pas encore formellement prise. Un conseil de défense est convoqué mercredi à l'Elysée et pourrait acter de nouvelles mesures pour l'Ile-de-France. La circulation du virus, marquée par la propagation du variant anglais, plus contagieux, ne ralentit pas dans la région parisienne, la plus peuplée du pays (12 millions d'habitants).

Le taux d'incidence a de nouveau grimpé à 418 nouveaux cas de contamination pour 100 000 habitants sur les sept derniers jours dans la région, bien au-dessus du seuil dit d'"alerte maximale" des autorités sanitaires (250) qui a lui été dépassé au niveau national. Alors que les capacités des services de réanimation sont saturées depuis plusieurs semaines dans les régions Hauts-de-France et Provence Alpes-Côte d'Azur, le nombre de malades dans ces services de soins critiques a dépassé le pic de la 2e vague de l'automne en Ile-de-France, à 1 177 mardi, sur 4 239 patients Covid-19 dans toute la France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.