Cet article date de plus de trois ans.

Confinement : le gouvernement prêt à de nouvelles mesures contre le Covid-19 en Ile-de-France

Le Premier ministre a estimé mardi que "le moment est venu" de prendre de nouvelles mesures dans la région capitale où la situation sanitaire est préoccupante.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le Premier ministre Jean Castex, le 13 mars 2021 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (MARTIN BUREAU / AFP)

L'Ile-de-France ne devrait bientôt plus passer entre les gouttes. Devant l'aggravation de la situation épidémique dans la région capitale, Jean Castex a assuré, mardi 16 mars, que "le moment [étai]t venu pour envisager de nouvelles dispositions".

>> Covid-19 : les dernières informations dans notre Direct

"On est dans une situation préoccupante et critique et, très clairement, des mesures du type de celles auxquelles on a eu recours dans les autres parties du territoire sont sur la table ce soir", a-t-il ajouté sur BFMTV, en référence aux confinements mis en place le week-end dans les agglomérations de Nice, Dunkerque et dans le Pas-de-Calais.

Un équilibre "précaire"

"Incontestablement, on est sur un point d'équilibre extrêmement précaire", a insisté Jean Castex, tout en relevant que la "décision" d'un reconfinement n'était pas encore formellement prise. Un conseil de défense est convoqué mercredi à l'Elysée et pourrait acter de nouvelles mesures pour l'Ile-de-France. La circulation du virus, marquée par la propagation du variant anglais, plus contagieux, ne ralentit pas dans la région parisienne, la plus peuplée du pays (12 millions d'habitants).

Le taux d'incidence a de nouveau grimpé à 418 nouveaux cas de contamination pour 100 000 habitants sur les sept derniers jours dans la région, bien au-dessus du seuil dit d'"alerte maximale" des autorités sanitaires (250) qui a lui été dépassé au niveau national. Alors que les capacités des services de réanimation sont saturées depuis plusieurs semaines dans les régions Hauts-de-France et Provence Alpes-Côte d'Azur, le nombre de malades dans ces services de soins critiques a dépassé le pic de la 2e vague de l'automne en Ile-de-France, à 1 177 mardi, sur 4 239 patients Covid-19 dans toute la France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.