Confinement : des vacanciers français clandestins débarquent sur la Costa Brava

Le message des autorités a visiblement du mal à passer auprès de certains Français, que les résidents de la Costa Brava, en Espagne, ont vus arriver sur leurs plages pour le week-end de Pâques. Un manque de civisme fustigé des locaux.

France 2

Juste le bruit des vagues, troublé par le ricanement des mouettes. À Rosas (Espagne), à 30 km de la frontière franco-espagnole, dans une station balnéaire de la Costa Brava, le confinement est très respecté. Presque personne dehors, mais à l’intérieur des appartements et des supermarchés, on compterait depuis quelques jours davantage de Français. Les Français profiteraient de la nuit pour passer la frontière par les petites routes de montagne. Résultat : depuis vendredi 10 avril, avec les arrivées du week-end de Pâques, la police catalane renforce ses opérations de contrôle. Une amende de 600 € est prévue pour les contrevenants.

Mise en danger d’autrui

Difficile de chiffrer le nombre de Français qui seraient venus se confiner ou passer quelques jours de vacances ici. Mais pour la maire de la commune, Montse Mindan, l’équation est simple : les lits en réanimation ne sont pas illimités. Depuis trois jours, en Espagne, le nombre de décès quotidiens liés à la pandémie de Covid-19 est en baisse. C’est justement parce que les efforts fournis depuis un mois avec le confinement commencent à s’avérer concluants que les autorités en appellent au civisme de tous.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le message des autorités a visiblement du mal à passer auprès de certains Français, que les résidents de la Costa Brava, en Espagne, ont vus arriver sur leurs plages pour le week-end de Pâques. Un manque de civisme fustigé des locaux.
Le message des autorités a visiblement du mal à passer auprès de certains Français, que les résidents de la Costa Brava, en Espagne, ont vus arriver sur leurs plages pour le week-end de Pâques. Un manque de civisme fustigé des locaux. (France 2)