Confinement : des commerçants se mettent à la livraison pour rester en vie

Fleuristes ou restaurateurs, certains commerçants ont compris que le confinement allait durer longtemps et ont rouvert leurs portes pour se mettre à la livraison et sauver leur commerce.

France 2

Selon les données de l’Insee, la consommation des ménages a baissé de 6,1% au premier trimestre 2020. Hors alimentaire, elle s’est même effondrée de 17,9% en mars. Certains commerçants ont dû se réinventer. A Pont-De-Raide, une commune de 4000 habitants dans le Doubs, les commerçants se mettent à la livraison. Fini les soins, place aux livraisons, une première pour Fanny Contin, esthéticienne.

"Ils ont besoin d'être soutenus"

Aujourd'hui nous avons quatre livraisons pour un total de 250 €, explique-t-elle. Elle propose un service de livraison gratuit dans un rayon de 15 km. Objectif : sauver son commerce. Pour sa deuxième commande en dix jours, une fidèle de son salon explique que ces achats sont militants. "Je pense qu'il faut les faire tourner encore plus actuellement : ils ont besoin d'être soutenus", estime la cliente.

Le JT
Les autres sujets du JT
Fleuristes ou restaurateurs, certains commerçants ont compris que le confinement allait durer longtemps et ont rouvert leurs portes pour se mettre à la livraison et sauver leur commerce.
Fleuristes ou restaurateurs, certains commerçants ont compris que le confinement allait durer longtemps et ont rouvert leurs portes pour se mettre à la livraison et sauver leur commerce. (France 2)