Climat : les "objectifs" du Pacte vert européen "sont plus que jamais maintenus" malgré la crise du Covid-19, assure Thierry Breton 

Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, rappelle mardi sur franceinfo que le Pacte vert européen qui vise la neutralité carbone d'ici 2050, était maintenu malgré la crise du coronavirus Covid-19.

Thierry Breton, à Bruxelles, le 19 février 2020.
Thierry Breton, à Bruxelles, le 19 février 2020. (OLIVIER HOSLET / EPA)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Les objectifs" du Pacte vert européen, qui vise la neutralité carbone d'ici 2050, "sont plus que jamais maintenus", malgré la crise du coronavirus Covid-19, a assuré Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, mardi 5 mai sur franceinfo. "Plus que jamais le Pacte vert est d’actualité", a-t-il répété, alors que Bruxelles planche sur un "fonds" de relance de l’économie qui pourrait atteindre "2 000 milliards" d’euros.

>> Levée du confinement, évolution de la circulation du virus... Suivez les dernières informations en direct

"On est en train de s’endetter aujourd’hui, c’est-à-dire d’émettre des obligations sur 20 ans, 30 ans, 40 ans, parce que c’est toute la transformation de notre industrie pour atteindre ces objectifs", a expliqué Thierry Breton, qui a notamment cité le secteur de l’automobile.

Derrière le Pacte vert, il y a précisément notre relation à l’environnement, la prise de conscience de ce que nous sommes, que nous sommes fragiles, et qu’il faut préserver coûte que coûte cet environnement.Thierry Bretonà franceinfo

Faut-il imposer une fiscalité écologique à l’échelle européenne ? "Je suis un fervent défenseur de cela", a répondu Thierry Breton. "Je pense en effet qu’il faut un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières de l’Union", a-t-il poursuivi, tout en assurant qu’il y avait "de plus en plus de convergence" entre les États membres "sur cet aspect des choses".