Chambourcy : fermeture des écoles après des cas de variants sud-africains

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Chambourcy : fermeture des écoles après des cas de variants sud-africains
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Jolly, C. Sinz, S. Guillemot, M. Le Rue - France 2
France Télévisions

Plus d’une dizaine de cas positifs au variant sud-africain ont été détectés au sein des écoles de Chambourcy (Yvelines). La mairie lance un dépistage massif avec séquençage pour limiter la propagation et repousse la rentrée scolaire, qui devait avoir lieu lundi 29 février.

La rentrée scolaire en Île-de-France doit avoir lieu lundi 29 février, mais à Chambourcy, dans les Yvelines, les écoles et le collège ne rouvriront pas. La petite ville de 5 700 habitants est touchée par plusieurs cas de variants sud-africains. Sept élèves ont été contaminés, ainsi que trois enseignants et deux ATSEM, les agents qui aident les instituteurs.

Des tests salivaires pour les enfants

Depuis vendredi, une opération désinfection a été lancée dans tous les bâtiments, sur chaque centimètre carré où le virus est susceptible de se loger. En parallèle, un gymnase de la ville se transforme tout le week-end en centre de dépistage. Jusqu’à 1 400 tests pourront être effectués samedi et dimanche. "J’ai réalisé une pré-commande de quelque 600 tests salivaires pour toute la population des moins de 11 ans qui normalement doivent revenir le 8 mars", indique, par ailleurs, Pierre Morange, maire de Chambourcy.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.