"C'est important que ce soit gratuit, sinon les gens ne vont pas venir" : une opération de tests au coronavirus organisée à Bondy

La ville de Seine-Saint-Denis invite tous les habitants à venir se faire tester.

Article rédigé par
Farida Nouar - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un habitant de Seine-Saint-Denis testé pour le Covid-19 sur un site de test mobile gratuit à Clichy-sous-Bois le 22 mai 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

"Est-ce que vous venez pour le dépistage gratuit ? Est-ce que je peux avoir votre pièce d'identité et carte Vitale ?", demande-t-on à Nawell, un peu stressée. Il y a quatre boxs, une infirmière sort et l'appelle. Elle lui présente le test. "C'est une perle de sang qu'on va prendre au bout du doigt, explique l'infirmière. Je vais le mettre dans un petit appareil qui se présente comme les tests de grossesse". Elle la pique au doigt. "Et maintenant, on va attendre. Il faut compter 10 minutes."

Depuis vendredi 26 juin, une opération de tests gratuits au coronavirus est organisée au Palais des sports de Bondy, en Seine-Saint-Denis. Ces tests sérologiques permettent de savoir si la personne a eu le Covid-19, en constatant la présence ou non d'anticorps. Certaines villes organisent ce type d'opération en attendant de connaître la liste des communes qui bénéficieront des bons de l’assurance maladie, comme l'avait expliqué le ministre de la Santé. Objectif : détecter des foyers de contamination.

Plus de 1 800 personnes testées dans le centre

Grâce à ce test très rapide, Nawel saura si elle a eu ou si elle a le Covid. Elle veut se rassurer. "C'est vrai que c'est important, parce que le 93 avait beaucoup été touché." Au bout de dix minutes, résultat négatif. "Aucun anticorps détecté, je suis soulagée", dit Nowell. Le résultat est négatif aussi pour une autre Bondynoise. "On travaille dans une structure où on accueille du public, précise-t-elle. On a rouvert et c'est quelque part aussi pour se rassurer, pour ne pas transmettre la maladie aux usagers. Et puis aussi pour nous. Savoir pour notre propre famille, notre propre santé".

J'ai reçu un message par mail de la mairie qui disait qu'il y avait un dépistage, donc j'ai foncé.

Nawell, bondynoise

à franceinfo

Marnia Mamri est la coordinatrice du centre Covid Covisan, à Bondy : "Sur les trois mois, explique-t-elle, on a dépisté plus de 1 800 personnes sur ce centre-là. C'est très important pour cette population. Il faut vraiment un dépistage massif. C'est super important et encore plus en Seine-Saint-Denis." Car le département a été très touché par le virus, une surmortalité inquiétante. Samira est venue se faire tester : le résultat est négatif. Elle n'avait pas les moyens de faire le test en laboratoire. "C'est important que ce soit gratuit, sinon les gens ne vont pas venir."

Il faut vraiment qu'on arrive à casser cette chaîne de transmission. Il n'y a qu'un moyen, c'est de venir se faire dépister.

Marnia Mamri, coordinatrice du centre Covid Covisan, à Bondy

à franceinfo

Se faire tester gratuitement, c'est un impératif pour lutter contre le Covid dans ce département, l'un des plus pauvres de France, analyse le docteur Maxime Talybaly. "Dans notre population, c'est particulier, parce qu'il y a une offre de soins qui est faible, donc les gens ne consultent pas. Et puis, il y a une barrière de langue aussi, où les gens ont peur d'aller chez le docteur", explique le professionnel. "Ils ont peur de payer. Il y a beaucoup de freins à l'accès aux soins, donc le fait d'ouvrir ces centres et de proposer des bons, on est très en faveur de ce genre de démarche." L'opération de test se poursuit à Bondy jusqu'à samedi soir, 18 heures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.