Baccalauréat : un examen validé au contrôle continu

Face à l'épidémie de Covid-19, le ministre de l’Éducation nationale a tranché vendredi 3 avril : les examens du bac et du brevet seront validés en contrôle continu.

France 2

Sur les réseaux sociaux, les lycéens ne parlent que de ça : le baccalauréat est annulé et remplacé par les notes en contrôle continu. Certains élèves ont déjà la certitude d'avoir les notes suffisantes pour valider l'examen. Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer l'a confirmé vendredi 3 avril : il n'y aura pas d'épreuves finales du baccalauréat et du brevet.

Un jury d'admission validera les diplômes

"Ce qui était très important, c'est qu'il y ait un baccalauréat cette année. C'est ce que nous garantissons, on ne voulait pas léser les élèves de cette génération afin qu'ils ne perdent pas une année", explique le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Le baccalauréat sera passé au contrôle continu avec un jury d'admission qui validera le baccalauréat. Un éventuel retour à l'école peut-il s'effectuer avant les vacances d'été ? "C'est impossible de trancher cette question. Nous sommes tous dépendants de l'évolution de l'épidémie. J'espère que ce sera possible en mai", indique Jean-Michel Blanquer.


Le JT
Les autres sujets du JT
Des lycéens en pleine épreuve du baccalauréat, le 17 juin 2019, à Strasbourg (Bas-Rhin).
Des lycéens en pleine épreuve du baccalauréat, le 17 juin 2019, à Strasbourg (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)