Cet article date de plus de deux ans.

Attendu sur sa stratégie face au coronavirus, Boris Johnson reprendra les rênes du gouvernement britannique lundi

Plus d'un mois après l'entrée en vigueur du confinement généralisé, les attentes sont fortes pour que Boris Johnson fasse part de ses projets pour tenter de remettre l'économie en ordre de marche et s'expliquer sur l'avenir du confinement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, quitte Downing Street à Londres, le 18 mars 2020. (TOLGA AKMEN / AFP)

Le Premier ministre britannique reprendra lundi les rênes du gouvernement, a annoncé une porte-parole de Downing Street à Reuters, samedi 25 avril. Atteint du Covid-19, Boris Johnson avait dû être hospitalisé début avril, passant trois jours en soins intensifs. Depuis sa sortie de l'hôpital, le 12 avril, il récupère à Chequers, la résidence de campagne des Premiers ministres britanniques. Une partie de ses prérogatives est déléguée à son ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, qui doit faire face aux vives critiques de l'opposition sur la gestion de l'épidémie. 

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct

Chômage qui flambe, maladies autres que le Covid-19 pas toujours traitées, écoles fermées… Plus d'un mois après l'entrée en vigueur du confinement généralisé, les attentes sont fortes pour que Boris Johnson fasse part de son plan pour tenter de remettre l'économie en ordre de marche et s'explique sur l'avenir du confinement, instauré le 23 mars et prolongé au moins jusqu'au 7 mai. L'exécutif a jusqu'ici refusé de s'avancer sur une date d'allègement des restrictions, disant craindre une recrudescence de l'épidémie et expliquant attendre l'avis des scientifiques. Mais il faudrait à Boris Johnson l'approbation de l'ensemble du gouvernement, que la presse dit divisé, pour toute décision majeure.

Avec plus de 20 000 morts enregistrées dans les hôpitaux, le Royaume-Uni se trouve parmi les pays les plus sévèrement touchés en Europe. Le bilan s'annonce plus lourd une fois que seront comptabilisés les décès survenus dans les maisons de retraite et à domicile. Quant aux conséquences pour l'économie, la Banque d'Angleterre a averti jeudi que le pays aurait à affronter sa pire récession "depuis plusieurs siècles".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.