Air France : la colère des passagers après un vol sans précaution sanitaire

L’heure est à la polémique pour Air France. Deux semaines après le vol Paris-Marseille où les passagers étaient assis côte-à-côte, cette fois, c’est un vol Point-à-Pitre-Paris qui est à l’origine de la colère de plusieurs passagers. La raison : un vol complet et aucune distanciation sociale.

France 3

Aucune mesure de distanciation sociale à bord. L’avion est complet avec 472 passagers, en pleine pandémie de Covid-19. Les conditions de vol ont choqué plusieurs passagers présents à bord. "Pas de masques obligatoires, il faut les demander pour les avoir. Et si on a déjà un masque en rentrant dans l’avion, on ne peut pas en avoir un deuxième", raconte une passagère, Gaëlle Charol.

Pas de distanciation sociale

"Pendant 8h30, on était collés les uns aux autres", ajoute Cindy, une autre passagère. Parti de Point-à-Pitre (Guadeloupe) mercredi 27 avril, le vol opéré par Air France avait pour destination Paris. Avant le départ, les passagers avaient patienté dans le hall de l’aéroport. La compagne affirme qu’elle a distribué des masques et que l’air à bord de ses avions est recyclé régulièrement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un A 350 de la compagnie Air France.
Un A 350 de la compagnie Air France. (STÉPHANE IGLÉSIS / RADIOFRANCE)