110 km/h sur autoroute : trois quarts des Français opposés à la proposition de la Convention citoyenne, selon notre sondage

L'allongement du temps de trajet est notamment pointé du doigt. L'étude montre aussi que huit Français sur dix sont favorables à un référendum sur les principales propositions de la Convention citoyenne.

Une réduction de la vitesse sur l\'autoroute allongerait significativement les temps de trajet pour 69% des Français.
Une réduction de la vitesse sur l'autoroute allongerait significativement les temps de trajet pour 69% des Français. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les trois quarts des Français (74%) sont opposés à l'abaissement à 110 km/h de la vitesse maximale sur autoroute, selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting* pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 25 juin. Cette proposition faite par la Convention citoyenne pour le climat est majoritairement rejetée quelle que soit l'appartenance partisane des Français interrogés : même les sympathisants d'Europe Écologie-Les Verts ne sont que 47% à y être favorables.

Une réduction de la vitesse sur l'autoroute allongerait significativement les temps de trajet pour 69% des Français, 63% estiment qu'ils auraient du mal à la respecter et 66% considèrent que c'est une mesure technocrate décidée par des gens qui ne comprennent pas le quotidien des Français. Seuls 44% pensent que cela ferait baisser significativement la pollution et 35% estiment que cela ferait baisser significativement le nombre de morts sur les routes.

73% des Français pensent que les propositions de la Convention citoyenne ne seront pas appliquées

Les trois autres principales mesures proposées par le panel des 150 citoyens tirés au sort sont en revanche approuvées par une majorité de Français : réviser la Constitution pour y intégrer la préservation de l'environnement (82%), rendre obligatoire la rénovation énergétique des bâtiments (74%) et créer un crime d'”écocide” (52%). Néanmoins, 73% des Français interrogés considèrent qu'Emmanuel Macron et le gouvernement ne mettront en place qu'une petite partie de ces mesures proposées par la Convention citoyenne pour le climat.

Ce sondage montre aussi que huit Français sur dix (81%) sont favorables à un référendum sur les principales propositions de la Convention citoyenne. C'est le cas quelle que soit l'appartenance partisane des personnes interrogées : de 68% pour les sympathisants de La République en marche jusqu'à 92% pour les sympathisants d'Europe Écologie-Les Verts.

*Sondage réalisé les 24 et 25 juin auprès d'un échantillon de 1 005 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus interrogés par internet.