Cancers pédiatriques : Sainte-Pazanne veut connaître la vérité

À Sainte-Pazanne, en Loire-Atlantique, une multitude de cas de cancers pédiatriques inquiètent les parents, qui ont pu s'exprimer pour la première fois jeudi 4 avril lors d'une réunion publique.

FRANCE 3

Jeudi 4 avril, 800 parents et grands-parents de Sainte-Pazanne (Loire-Atlantique) et des alentours s'étaient réunis pour une réunion très attendue. Tous s'inquiètent des douze cas de cancers pédiatriques enregistrés ici depuis quatre ans. Est-ce à cause des pesticides, de la pollution des sols ? Les hypothèses fusent. Face à eux, les représentants des autorités sanitaires alors qu'une étude va être menée par Santé publique France.

Résultats de l'étude à l'automne

Une première enquête avait déjà pointé quatre causes potentielles, sans trancher. Dans les prochaines semaines, les scientifiques iront sur le terrain avec des questionnaires et du matériel d'analyse. "On intervient en réponse à une demande, une alerte, et notre but est de regarder s'il y a des facteurs de risque qui sont communs aux cas", explique le Dr Bertrand Gagnière. Le protocole et le périmètre de l'étude doivent être définis dans les prochaines semaines. Les résultats de l'étude devraient être communiqués à l'automne.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Sainte-Pazanne, en Loire-Atlantique, une multitude de cas de cancers pédiatriques inquiètent les parents, qui ont pu s\'exprimer pour la première fois jeudi 4 avril lors d\'une réunion publique.
À Sainte-Pazanne, en Loire-Atlantique, une multitude de cas de cancers pédiatriques inquiètent les parents, qui ont pu s'exprimer pour la première fois jeudi 4 avril lors d'une réunion publique. (FRANCE 3)