Cet article date de plus d'un an.

Alzheimer : un nouveau traitement prometteur autorisé pour ralentir les effets de la maladie

Publié
Alzheimer : un nouveau traitement prometteur autorisé pour ralentir les effets de la maladie
Alzheimer : un nouveau traitement prometteur autorisé pour ralentir les effets de la maladie Alzheimer : un nouveau traitement prometteur autorisé pour ralentir les effets de la maladie
Article rédigé par franceinfo - F. Prabonnaud, D. Mascret, I. Palmer
France Télévisions
L'Agence américaine des médicaments a autorisé un nouveau traitement, qui permet de réduire l'avancée de la maladie d'Alzheimer.

Jusqu’à présent, aucun médicament ne pouvait ralentir les effets de la maladie d’Alzheimer. Alors, un nouveau traitement approuvé par l’Agence américaine, est une étape importante, même s’il ne la guérit pas. "Je crois qu’on rentre dans cette phase où on va pouvoir dire qu’on commence à avoir des solutions thérapeutiques de fond pour la maladie d’Alzheimer", affirme le Bruno Dubois, directeur de l’Institut de la Mémoire et de la Maladie d'Alzheimer - Pitié Salpêtrière APHP.

De possibles effets secondaires

Administrée en intraveineuse à plus de 25 000 dollars par an, la molécule s’attaque au dépôt d’une protéine anormale dans le cerveau. Lors de l’étude clinique, sur près de 1 800 malades, sur ceux qui ont reçu le Lecanemab, on constate moins de dépôts anormaux et un ralentissement du déclin cognitif. Le traitement concerne les patients à un stade précoce de la maladie. Mais l’essai a montré de possibles effets secondaires comme des hémorragies cérébrales, pas forcément mortelles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.