Loi santé : qu'est-ce qui va changer avec la censure partielle du tiers payant ?

Le Conseil constitutionnel a partiellement retoqué la généralisation du tiers payant. Qu'est-ce qui va changer pour les patients ? Les explications de France 2.

FRANCE 2

À partir du 30 novembre 2017, pour les patients hors couverture maladie universelle, tout va changer. Pour une consultation à 23 euros, le médecin sera payé directement 15,10 euros par la sécurité sociale. Le patient n'aura plus qu'à avancer les 6,90 euros de la part mutuelle, avant d'être remboursé. Aujourd'hui il doit encore avancer les 23 euros de la consultation.

Crainte des médecins

Si pour les patients c'est une bonne nouvelle, pour les médecins c'est une source d'inquiétude. Ils craignent des complications administratives. À partir du 31 décembre 2016, les personnes prises en charge à 100% par la Sécu n'avanceront plus aucuns frais à leur médecin qui sera payé intégralement par la sécurité sociale.
Avec les bénéficiaires de la CMU, ce tiers payant intégral profitera à 15 millions de personnes. Marisol Touraine, ministre de la Santé, se félicite de la validation de l'essentiel de la loi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin généraliste tend sa carte vitale à un patient, à Godewaersvelde (Nord), le 23 septembre 2013.
Un médecin généraliste tend sa carte vitale à un patient, à Godewaersvelde (Nord), le 23 septembre 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)