Les réserves de sang sont à un niveau "dangereusement critique", les Français appelés à une "mobilisation massive"

Face à une collecte rendue compliquée par la pandémie, l'Etablissement français du sang dit posséder 77 000 poches en stock. Il lui en faut au moins 100 000.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme donne son sang à la Maison du don, à Toulouse (Haute-Garonne), le 7 janvier 2021. (ADRIEN NOWAK / HANS LUCAS / AFP)

C'est l'un des effets de la crise sanitaire. Les réserves de sang ont atteint un niveau "dangereusement critique", a alerté l'Établissement français du sang (EFS), lundi 27 septembre, en appelant à une "mobilisation massive pendant les trois prochaines semaines". Les réserves de sang s'élèvent aujourd'hui à 77 000 poches de globules rouges, alors qu'un niveau satisfaisant est de 100 000.

Face à cette "situation inédite", l'EFS espère augmenter les réserves avec 30 000 poches supplémentaires en trois semaines. Pour cela, elle se dit prête à "une mobilisation exceptionnelle de ses équipes", qui accueilleront tous les donneurs, "y compris ceux qui se présenteront sans rendez-vous"

Ces deux dernières semaines, environ 15% des rendez-vous sont restés vacants. Les collectes en entreprises, dans les lycées et sur les campus, qui représentent 20 à 30% des dons, ont été en grande partie suspendues.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.