Cet article date de plus de cinq ans.

Les médecins allergologues en mal de reconnaissance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Les médecins allergologues en mal de reconnaissance
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un arrêté en préparation pourrait ne pas reconnaître leur spécialité. Un paradoxe selon eux, alors que le nombre de personnes allergiques ne cesse d'augmenter.

Pollen, gluten, acariens, arachide, soja... La liste des allergies possibles est longue. 15 millions de Français souffrent d'allergie. Un sur quatre consulte un allergologue. Pourtant, la profession peine à être reconnue et exprime sa colère.
Ils sont 1 200 spécialistes actuellement dans l'Hexagone et ils attendent toujours la création d'un diplôme d'études spéciales, une reconnaissance de leur spécialité. À cause de cette absence, beaucoup de patients se tournent vers plusieurs spécialistes, comme des pneumologues ou des dermatologues alors que le seul allergologue pourrait souvent trouver la cause des problèmes.

Explosion des allergies en 2050

La France n'a pas de formation spécifique en allergologie. L'OMS prédit pourtant une explosion des cas d'allergie d'ici à 2050. En France, depuis 2002, le nombre d’allergologues a baissé de 13%.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.