L'intelligence artificielle "va bousculer les médecins, mais est formidable pour les patients"

Le fondateur de Doctissimo a expliqué sur franceinfo vendredi que ces nouvelles technologies vont améliorer les diagnostics médicaux.   

Un robot médical présenté lors d\'un salon dédié à la robotique et à l\'intelligence artificielle à Lyon. 
Un robot médical présenté lors d'un salon dédié à la robotique et à l'intelligence artificielle à Lyon.  (MAXIME JEGAT / MAXPPP)

Alors que les plus grands spécialistes sont réunis à Chicago vendredi31 mai pour le Congrès mondial du cancer, Laurent Alexandre, chirurgien et fondateur de Doctissimo, se dit convaincu sur franceinfo que "l'intelligence artificielle va bousculer les médecins" mais qu'elle est "formidable pour les patients".

>> L'intelligence artificielle pour aider à prédire des cancers du sein

franceinfo : sommes-nous aux portes d'une révolution médicale ?

Laurent Alexandre : Oui, les médecins sont obligés de s'aider de l'intelligence artificielle car la médecine moderne crée de plus en plus de données. Aucun radiologue, même les plus brillants, ne peut traiter les milliards et les milliards d'informations que nous avons maintenant dans les dossiers médicaux. L'analyse ADN du cancer du sein d'une seule patiente, cela représente 20 000 milliards d'informations, 20 000 gigaoctets, 20 téraoctets. Aucun cerveau humain ne peut traiter cela. Les géants du numérique, comme Google aux États-Unis ou Baidu en Chine, sont en train de développer des systèmes d'intelligence artificielle, qui, dans un certain nombre de cas, dépassent les cancérologues et les radiologues.

On a vu, dans le dépistage des petites métastases, des résultats chez Google qui approchent 99% de bons résultats, alors que les médecins sont entre 60 et 70%. Donc oui, il y a une guerre mondiale des algorithmes des intelligences artificielles. Il y a une vraie bataille aujourd'hui entre les docteurs et les géants du numériques pour savoir qui va organiser la médecine demain.

L'intelligence artificielle peut-elle aussi prévenir les AVC, les infarctus ?

La cancérologie n'est pas la seule concernée par ces avancées technologiques. Google a montré qu'avec une photo de l'œil, ils sont capables de réaliser l'équivalent d'un grand bilan cardio-vasculaire fait par les cardiologues. Il y a des exemples multiples d'intelligence artificielle qui fait mieux que nos médecins, par exemple elle dépiste mieux que les psychiatres le risque pour un patient de se suicider quand il est déprimé. 

N'est-ce pas effrayant de savoir à l'avance de quoi on va souffrir et de quoi on risque de mourir ?

Il vaut mieux savoir à l'avance qu'on va avoir une maladie ou un cancer, pour le traiter quand il n'est pas grave. Savoir à l'avance pour éviter de mourir, ce n'est pas terrifiant, c'est une nécessité. Il vaut mieux pouvoir éradiquer très tôt les maladies. Il ne faut pas avoir peur de l'intelligence artificielle. Elle va bousculer les médecins, mais c'est formidable pour les patients.