Journée de la greffe et du don d'organes : 12 000 Français attendent encore

À l'occasion de la journée de la greffe et du don d'organes, le docteur Jean-Daniel Flaysakier est invité sur le plateau de France 2, lundi 22 juin.

France 2

Ce 22 juin se tient la journée de la greffe et du don d'organes. Cette pratique a déjà sauvé de nombreuses vies. "Imaginez une ville comme Cholet, 55 000 habitants, et bien c'est exactement le nombre de Français qui, au 31 décembre 2014, vivaient et vivent encore aujourd'hui grâce à une greffe d'organes", remarque le docteur Jean-Daniel Flaysakier. Ils sont actuellement 12 000 à attendre encore ce cadeau.

Des traitements de plus en plus adaptés

On greffe surtout des reins. "C'est le premier organe qui est greffé en France, ajoute le docteur, avec une particularité : 16% des donneurs sont des donneurs vivants". De plus en plus de foies sont également greffés, un peu moins de coeurs qu'avant cependant, car il existe aujourd'hui des systèmes qui permettent de pallier la grande insuffisance cardiaque, et puis de plus en plus de poumons, notamment chez les grands fumeurs. Enfin, aujourd'hui, les traitements anti-rejets sont beaucoup mieux adaptés à chacun, ce qui fait que 20 ans après une greffe, un patient est toujours en vie.

Le JT
Les autres sujets du JT