Intoxication de coureurs dans les Alpes-Maritimes

Le week-end dernier, 8 000 personnes ont participé à une course hors du commun, dans les Alpes-Maritimes. Ça s'appelle le "Mud Day" et les participants évoluent sur une piste couverte de boue.

FRANCE 2

40 coureurs qui participaient à une course du côté de Nice ce week-end se sont retrouvés à l'hôpital, pris de vomissements et d'une forte fièvre. 22 obstacles, répartis sur treize kilomètres, un parcours du combattant version XXL et, à la clef, une épreuve imprévue pour une partie des 8 000 concurrents. Ils auraient contracté une mystérieuse épidémie. "Il y  a près d'une personne sur deux que je connais et qui a fait le Mud Day qui est malade", explique Mathieu Maino, participant de la course, au micro de France 2.

Déclenchement d'un plan d'urgences

Sur les réseaux sociaux, des dizaines de témoignages : frissons, vomissements et surtout une intense diarrhée, des symptômes d'une gastro-entérite, voire d'une salmonellose. Lundi 22 juin en soirée, les organisateurs de l'évènement ont fait savoir qu'ils recherchaient toujours l'origine de l'épidémie. Beaucoup de concurrents émettent les mêmes doutes. Face à l'affluence des patients, le plan blanc a été déclenché dans la clinique de proximité. Des analyses sont en cours pour déterminer les causes de cette intoxication.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme participe au \"Mud Day\", le 21 septembre 2013 à Beynes (Yvelines).
Un homme participe au "Mud Day", le 21 septembre 2013 à Beynes (Yvelines). (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)