Une mutuelle étudiante rembourse (en partie) les protections hygiéniques

La mutuelle des étudiants (LMDE) rembourse désormais des protections hygiéniques de ses adhérents, à hauteur de 20 à 25 euros par an.

La mutuelle des étudiants (LMDE) rembourse désormais des protections hygiéniques.
La mutuelle des étudiants (LMDE) rembourse désormais des protections hygiéniques. (LOIC VENANCE / AFP)

Serviettes hygiéniques, tampons, coupes menstruelles... La mutuelle des étudiants (LMDE) rembourse désormais une partie des protections hygiéniques de ses adhérents, à hauteur de 20 à 25 euros par an. Ce remboursement n'est pas réservé aux femmes : les jeunes hommes peuvent également "en faire profiter leur entourage".

Pour en bénéficier, l'adhérent devra envoyer les tickets de caisse à la mutuelle, par courrier ou via son espace personnel en ligne. La LMDE se félicite ainsi de devenir la "première mutuelle à intégrer la prise en charge des protections hygiéniques", alors que "les règles (...) représentent un budget conséquent pour les étudiantes", a-t-elle expliqué.

En 2015, le collectif féministe Georgette Sand, qui militait pour une baisse de la TVA sur les protections hygiéniques féminines, avait estimé que la dépense pour ce "bien de première nécessité" représenterait quelque 1 500 euros dans la vie d'une femme.