Cet article date de plus de quatre ans.

Hôpitaux de Paris : quand 80 millions d'euros s'évaporent

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Hôpitaux de Paris : quand 80 millions d'euros s'évaporent
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

"Le Canard Enchainé" révèle qu'en raison d'un bug informatique, des patients qui n'avaient pas payé leur séjour à l'hôpital n'ont jamais été relancés.

C'est un raté informatique qui coûte cher : selon la Chambre régionale des comptes, en changeant de logiciel de gestion, l'APHP a tout simplement égaré les traces d'une bonne partie des impayés des patients. Résultat, "les créances perdues dans la balance informatique représentent une perte réelle de 80 millions d'euros", est-il écrit dans le rapport. Inadmissible, pour la ministre des Affaires sociales.

Un salaire fait polémique

Un manque à gagner pour les hôpitaux de Paris qui passe mal auprès des salariés, qui s'estiment déjà au régime sec. Le rapport épingle aussi le salaire de l'ancienne présidente de l'APHP, Mireille Faugère. Elle a touché 300 000 euros bruts par an, soit 100 000 euros de plus que son prédécesseur. Sur ce point, l'APHP se défend et rappelle que ces rémunérations ont été arrêtées par décisions ministérielles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.