Roubaix : les secours condamnés pour défaillance

À Roubaix (Nord), un homme a été victime d'une erreur de diagnostic et est aujourd'hui complètement paralysé. Les pompiers et l'hôpital qui l'avaient pris en charge n'avaient pas décelé à temps son AVC. La justice vient de les condamner.

FRANCE 3

Les parents de Christophe, 44 ans, sont à son chevet au quotidien depuis six ans. Leur vie a basculé le 17 août 2012. Ce jour-là, Christophe se sent mal en pleine rue et appelle le 18. Mais il n'est pas pris au sérieux. Le jeune homme est retrouvé une heure plus tard, inanimé, à 150 mètres de chez lui. Des passants préviennent les secours, et il est alors emmené à l'hôpital de Roubaix (Nord).

Le Sdis et l'hôpital jugés responsables

Christophe devra encore attendre pour passer le bon examen à l'hôpital de Roubaix, alors qu'il présente tous les symptômes d'un AVC massif. "Quand on lui fait une IRM, 1h15 après son arrivée à l'hôpital Victor Provo, on se rend compte que le cerveau est largement atteint et on le transfère d'urgence au CHR. Quand il arrive au CHR, il est tétraplégique", relate maître Blandine Lejeune, avocate de la famille. Le tribunal administratif a donné raison à la famille et à son avocate. Le Sdis et l'hôpital sont jugés responsables. Les deux organismes sont condamnés à verser 370 000 euros pour indemniser le préjudice subi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un camion de pompiers à Roubaix (Nord), le 16 janvier 2015.
Un camion de pompiers à Roubaix (Nord), le 16 janvier 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)