Terrorisme : un nouvel attentat déjoué

Ce vendredi 18 mai au matin, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a révélé que deux hommes d'origine égyptienne avaient été interpellés. L'un d'entre eux a été écroué, l'autre a été remis en liberté. Le projet était apparemment de frapper notre territoire, soit avec de l'explosif, soit avec un poison.

Voir la vidéo
France 3

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a déclaré ce vendredi 18 mai qu'un attentat avait été déjoué. "Deux jeunes gens d'origine égyptienne s'apprêtaient à commettre un attentat. Avec soit de l'explosif, soit à la ricine, ce poison très fort. Ils avaient des tutoriels qui indiquaient comment construire les poisons", a-t-il déclaré.

Une menace prise au sérieux

Les deux personnes ont été interpellées le 11 mai dernier dans le 18e arrondissement de Paris. L'un, hors de cause, est depuis libéré. L'autre est de nationalité égyptienne et résidait légalement sur le territoire français. Selon une source judiciaire, il est mis en examen pour association de malfaiteurs à bit terroriste. Les enquêteurs ont trouvé dans son téléphone les tutoriels de fabrication de la ricine, un poison tiré des graines de ricin. La menace est prise au sérieux, car la ricine se diffuse facilement dans l'eau, l'air ou sous forme de poudre. Le poison est difficile à détecter et plus toxique que le cyanure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intérieur, Gérard Collomb, à Lille (Nord), le 23 février 2018.
Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, à Lille (Nord), le 23 février 2018. (MAXPPP)