Cet article date de plus de six ans.

Hôpitaux publics : la remise à plat des 35 heures commence mercredi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Hôpitaux publics : la remise à plat de 35 heures commence mercredi
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Mercredi 6 mai s'ouvre un dossier sensible, celui de la remise à plat des 35 heures à l'hôpital public. À terme, 1 035 000 agents seront concernés.

C'est au sein de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris que démarrent, mercredi 6 mai, les négociations sur la remise à plat des 35 heures à l'hôpital public. L'AP-HP représente 75 000 personnes, hors médecins, qui travaillent sous le régime des 35 heures. En réalité, les infirmiers et les aides-soignants font beaucoup plus d'heures et accumulent des milliers de jours de RTT qu'ils ne peuvent pas prendre. Une vraie bombe à retardement que le patron de l'APHP, Martin Hirsch, veut désamorcer.

Jusqu'à 4 000 suppressions de postes ?

Dès mercredi, Martin Hirsch ouvre les discussions sur la réorganisation des 35 heures, et sur ces fameuses RTT qui compliquent les plannings. L'idée de la réforme, c'est plus de souplesse et, surtout, ne plus dépasser les horaires, donc réduire le nombre de RTT.

Le but ? Économiser 20 millions d'euros. Les syndicats sont majoritairement contre. Selon eux, une telle réorganisation pourrait amener 4 000 suppressions de postes sur quatre ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hôpital

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.