Hôpitaux français : l'origine du malaise

Qu'est-ce qui explique le malaise récurrent des hôpitaux français ? L'analyse de Camille Guttin sur le plateau de France 2. 

Cette vidéo n'est plus disponible

La principale explication au malaise des hôpitaux français, "ce sont les économies qui ont été demandées au système hospitalier : 7 milliards d'euros en moins en dix ans, 100 000 lits qui sont fermés", explique Camille Guttin sur le plateau de France 2. Et le paradoxe, c'est que la fréquentation, elle, continue d'augmenter : "si on prend par exemple le service des urgences, le nombre des patients est passé en dix ans de 10 à 20 millions. Mais impossible d'avoir du personnel supplémentaire, réduction des coûts oblige, du coup, les services fonctionnent à flux tendu."

Des brancards dans le couloir 

Cela a un impact sur les patients. Les hôpitaux ont développé le système ambulatoire : les patients qui se font opérer le matin sortent le soir même. "Le problème dans tout ça, c'est que beaucoup de services n'ont plus de lits ouverts la nuit, et lorsque les patients viennent aux urgences et qu'ils doivent rester un peu plus longtemps, il n'y a plus de quoi les garder, poursuit la journaliste. Résultat : ils finissent bien souvent dans les couloirs sur des brancards".  

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration.
Illustration. (JC TARDIVON / MAXPPP)