Hôpitaux de Paris : grève illimitée aux urgences

À partir de dimanche 14 avril minuit, les 25 services d'urgences des hôpitaux de Paris sont appelés à se mettre en grève. Les syndicats dénoncent une dégradation des conditions de travail.

FRANCE 3

"Urgences en grève". Voilà trois semaines qu'à l'hôpital parisien Saint-Antoine, les aides-soignants sont en grève, tout en assurant leurs vacations. "On aime notre boulot, on vient parce qu'on aime ce boulot-là, mais ne pas savoir comment va se passer la journée, savoir s'il va y avoir des débordements, de l'agressivité, à un moment donné, c'est stop", confie Nathalie Bouillon, aide-soignante gréviste au micro de France 3.

Les revendications

À l'hôpital Saint-Antoine, on dénombre neuf agressions depuis le début de l'année et de plus en plus de patients chaque jour. Infirmiers et aides-soignants réclament plus d'effectifs et plus de sécurité, mais aussi une prime de 300 euros. La grève promet de s'étendre dès dimanche 14 avril minuit à cinq autres hôpitaux parisiens. Le mouvement pourrait s'étendre dans toute la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration d\'un personnel médical aux urgences de l\'hôpital de la Timone à Marseille en janvier 2017.
Illustration d'un personnel médical aux urgences de l'hôpital de la Timone à Marseille en janvier 2017. (BORIS HORVAT / AFP)