Info franceinfo Urgences : le ministère de la Santé lance une campagne de recrutement dans les centres de régulation médicale

Sursollicités, les centres de régulation du Samu sont à la recherche d'assistants après une formation d'un an. Une initiative officialisée par le ministre de la Santé sur franceinfo, lundi matin.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Une affiche de la campagne de recrutement dans les centres de régulation médicale. (FRANCEINFO)

"Réponds présent pour venir en aide" : le ministère de la Santé annonce ce lundi 15 mai le lancement d'une campagne de recrutement spécifique aux centres de régulation médicale. Dans un contexte de flux tendu aux urgences, les médecins des centres d'appel du 15 sont chargés de diriger les patients qui le peuvent dans d'autres structures. Mais ils sont débordés : en 2022, certains centres 15 ont ainsi vu leur activité augmenter de plus de 30 %. 

>> "Je n'ai jamais douté" : plus d'un an et demi après leur suspension, cette soignante non vaccinée contre le Covid-19 est de retour à l'hôpital

Invité de franceinfo ce lundi, le ministre de la Santé, François Braun, a précisé qu'"on évalue à 2 ou 3 000 la nécessité d'en recruter dans l'immédiat" dans les centres 15. "C'est un métier extraordinaire qui permet d'évaluer très rapidement la situation et ensuite de passer l'appel à un médecin. Il faut absolument recruter. C'est pour ça que je lance une grande campagne pour faire connaître ce métier", a-t-il indiqué.

"Deviens le premier maillon de la chaîne du soin"

franceinfo a pu consulter une première affiche de cette campagne de recrutement dédiée à des jeunes : "Rejoins l'équipe du 15 en tant qu'assistant de régulation médicale. Les centres de régulation médicale recrutent !", peut-on lire sous une image mettant en scène trois jeunes personnes équipées de micro-casques, ainsi qu'une ambulance et un hélicoptère.

Une affiche de la campagne de recrutement dans les centres de régulation médicale. (FRANCEINFO)

"Deviens le premier maillon de la chaîne du soin, la voix garante de la bonne prise en charge des personnes dans l'urgence. Que ce soit pour les rassurer, les orienter ou déclencher le signal pour envoyer les secours : tu joueras un rôle essentiel. Tu as le Bac et tu cherches un métier stimulant : profite d'une formation d'un an et rejoins le Samu", précise le message, accompagné du hashtag #Le15recrute. 

Le recrutement de ces assistants de régulation vise à désengorger les services d'urgences. Le ministre a précisé que l'accueil aux urgences conditionné à l'appel préalable du 15 était "une possibilité". Interrogé par ailleurs sur la saturation des urgences, François Braun a indiqué que la promesse d'Emmanuel Macron de "désengorger tous nos services d'urgence d'ici la fin de l'année prochaine (2024)" n'était pas "irréaliste, ni intenable". "On va y arriver", a lancé le ministre de la Santé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.