Cet article date de plus d'un an.

Hôpitaux : meilleure rémunération du travail de nuit, bonus pour les médecins libéraux... Elisabeth Borne présente le plan du gouvernement contre la crise des urgences

Le cheffe du gouvernement a dit retenir "toutes les propositions" de la "mission flash" confiée au patron de Samu-Urgences de France.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'entrée du service des urgences du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 8 juin 2022. (MATHIEU THOMASSET / HANS LUCAS / AFP)

Comment répondre à la crise qui menace les services d'urgence cet été ? En déplacement au centre hospitalier de Pontoise (Val-d'Oise), vendredi 1er juillet, la Première ministre a annoncé que le gouvernement retiendrait "toutes les propositions" de la "mission flash" confiée début juin au patron du Samu-Urgences de France. Celle-ci préconisait 41 mesures pour désengorger les hôpitaux cet été

Parmi ces "réponses de court terme", Elisabeth Borne a notamment confirmé un "complément de rémunération" pour le travail de nuit des soignants, ainsi qu'un bonus de 15 euros par consultation "pour inciter les médecins [libéraux] à prendre des personnes en soins non programmés".

La cheffe du gouvernement a également annoncé souhaiter "améliorer l’orientation et l’information des patients", qui doivent "avoir le réflexe du 15 [numéro du Samu] et non pas venir systématiquement aux urgences". Un autre volet du plan concerne la possibilité de "mobiliser plus facilement" les médecins retraités, ainsi que le développement de la téléconsultation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.